Femina Logo

Tchin tchin!

Apéro d'été: conseils de chefs pour épater nos invités!

Aperitif recettes conseils chef cuisine

Tomates cerises en pomme d'amour, sucette wraps ou rubik's cube... On ose la différence et l'originalité en variant tous les plaisirs!

© Getty

A Vevey (VD), Ta Cave, un bar éphémère situé sur le toit du Base Hôtel, offre une vue imprenable sur le lac et le soleil couchant. On y trouve une jolie sélection de vins de la région ainsi que quelques bonnes choses à déguster.

«Nous proposons un carpaccio de viande séchée du Valais avec de l’huile d’olive et des zestes de citron, explique Guillaume Luyet, l’un des fondateurs de l’endroit. Nous avons aussi du lard de Genolier (VD) grillé, servi sur une planchette, à partager entre amis. S’ajoutent des sashimis de truites fumées à froid ou la burrata de Cossonay (VD). Plus ludique, nous amenons à table un bol, un avocat coupé minute, de la tomate, de la coriandre, un oignon, un citron et… un pilon pour faire son guacamole soi-même.»

Ta Cave, fondé par trois amis dont le vigneron-œnologue Yannick Passas, de la Maison du Moulin, à Coinsins (VD), est le premier bar crowdfundé de Suisse. A Lausanne et Genève, le concept fait des heureux avec des apéritifs originaux composés de produits locaux quelque peu revisités.

Beau, bon, drôle…

C’est peut-être ça la clé d’un apéritif moderne, parfois ludique, qui saura épater vos convives: choisir de bons produits et les présenter autrement. Il suffit souvent d’un petit rien, un tour de passe-passe, pour créer la magie. Jouer avec les formes, les couleurs, les saveurs…

Dans Apéros rigolos (Éd. Larousse), Delphine Lebrun détaille ainsi 25 recettes simples et délicieuses. On relèvera en particulier les sucettes wraps avocat et dinde: il suffit de rouler de l’avocat, une fine tranche de dinde, un peu de fromage frais et quelques feuilles de roquette dans des tortillas avant de les couper en rondelles; on les maintient ensuite avec de petites piques en bois et on les dispose sur une planchette. L’exercice ne prend que quelques minutes.

Les tomates cerises façon pomme d’amour sont tout aussi imaginatives: prenez des petites tomates bien rouges et percez-les de piques en bois; dans une poêle, faites ensuite fondre du sucre en poudre, ajoutez un peu de vinaigre et cuisez doucement jusqu’à l’obtention d’un caramel; enfin, trempez à moitié vos petites tomates, passez-les dans des graines de sésame et le tour est joué.

Un petit Rubik's cube, quelqu'un?

Côté idées décalées, on trouve les champignons de Paris coupés en deux, fourrés de fromage frais et de ciboulette avant d’être refermés comme des macarons ou les Grissinis italiens en forme de Mikado. Vous étalez sur la moitié de la surface un peu de fromage frais, puis vous déposez à votre guise des rondelles de radis, des lanières de jambon ou des noisettes concassées, des pistaches, du pavot... autant de jolies couleurs à croquer.

Dans le même esprit ludique, vous pouvez tenter le Rubik’s Cube vert, blanc et rouge, aux fruits (kiwi, pastèque) et feta. Un exercice de style qui prend un peu plus de temps, mais dont l’effet est garanti. 

Informations pratiques

Ta Cave
Base Hôtel, quai de la Veveyse 8, Vevey. tacave.ch

Apéros rigolos, Delphine Lebrun aux Éditions Larousse.

La recette de tapas: les Pimientos de Padron, à la sauce Yuzu Miso

Par Mitsuru Tsukada

Pour 4 personnes

Ingrédients:

400 g de pimientos de Padron Sauce Yuzu Miso
100 g de miso blanc
70 g de sucre
30 ml de saké
30 ml de mirin
10 ml de jus de yuzu
Sésame blanc
Sel

Préparation:

1. Mélanger le saké, le mirin, le sucre et cuire le tout jusqu’à ce que le sucre fonde.
Ajouter le miso blanc, mélanger et poursuivre la cuisson jusqu’à obtention d’un léger caramel. Retirer du feu et refroidir rapidement.
Quand la sauce est froide, ajoutez le jus de yuzu et mélangez bien.

2. Cuire les piments avec une friteuse (180 °C).
Sortez-les une fois bien dorés et retirez l’excès d’huile.
Posez-les dans une assiette, ajoutez la sauce yuzu miso, salez et, si vous le souhaitez, parsemez la préparation d’un peu de sésame blanc

© Aurélien Bergot

Le vin: Le Sauvignon blanc

Depuis plus de cent ans, le domaine des Curiades, à Genève, est entre les mains de la famille Dupraz. En 1900 Jules Dupraz plantait ce qu’il croyait être du sylvaner. En réalité, il s’agissait d’un aligoté qui, aujourd’hui, fait la fierté du domaine.

Au-delà de cette anecdote, le vignoble, bien exposé sur les coteaux de Lully (GE), offre 25 vins, issus de 12 cépages. Parmi eux se trouve le sauvignon blanc, très aromatique et charmeur avec sa robe à la couleur or pâle. A la fois vif et gras, il se caractérise par des saveurs de cassis, de sureau et de délicates notes de pamplemousse, voire de fruits de la passion.

La version barrique, non filtrée, offre en outre une grande complexité. Avec leur touche exotique, ces deux vins se dégustent facilement à l’apéritif et accompagnent à merveille les pimientos de Padron.

Domaine des Curiades
Chemin des Curiades 49, Lully (GE). Tél. 022 757 28 15.

© Aurélien Bergot

Les gourmandises de Mitsuru Tsukada

Sur l’île Rousseau, le Shima propose des apéritifs revisités à la mode japonaise et espagnole. Un lieu unique et plein de charme.

L’endroit invite à la rêverie. A l’ombre des platanes et des saules pleureurs, au bord du Léman et avec la vue sur le Jet d’eau de Genève, un kiosque romantique à souhait propose une petite restauration et quelques bons vins. Mitsuru Tsukada, chef du réputé restaurant Izumi, du Four Seasons Hôtel des Bergues, chapeaute également le pavillon Shima (l’île, en japonais). Un grand chef pour de délicieux petits plats à prix doux.

Au Shima, les rations sont copieuses, les goûts variés, la carte originale et les saveurs très agréables. Les plats offrent un savant mariage entre le Japon et l’Espagne, des tapas latino-japonais à partager à plusieurs. Vous trouverez un délicieux Bao de crabe ou de poulet avec une sauce légèrement relevée, des nouilles soba sautées aux légumes, pâte au sarrasin et œuf parfait, ou le poke, un riz tiède avec de la mangue, de l’avocat, des algues séchées et du cresson. Un régal. Sans oublier les pimientos de Padron purement espagnols ou encore les okonomiyaki, une sorte d’omelette japonaise.

Tout est frais, léger, servi dans des assiettes d’un joli vert qui se marie avec le cadre lui aussi tout de verdure. Au Shima, presque pieds dans l’eau, on goûte déjà un petit air de vacances.

Shima, sur l’île Rousseau, Genève. Tél. 022 310 84 70

© Aurélien Bergot

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.