Femina Logo

Le lexique des «nez» et des dégustateurs comporte de nombreux arômes floraux. Mais voici quelques idées pour, vraiment, goûter au suc de ces plantes…

Ah, la merveilleuse belle saison! Avec le printemps et bientôt l’arrivée de l’été, les stages de cueillette et de cuisine aux plantes sauvages fleurissent en Suisse romande. Certains noms sont incontournables. Aussi avons-nous prié trois femmes réputées de travailler les fleurs pour nous.

Gabriella Salvadori de la Ferme des Pralies à Arnex-sur-Nyon (www.lafermedespralies.ch) nous a préparé un très goûteux sirop de fleurs de sureau; Yvonne Pahud de Dandelion à Aubonne nous a concocté des beignets de fleurs de glycine; Ruth Petralia, de Plaisir et santé à Ollon, nous a fait déguster un étonnant vin doux de pissenlits. Quant à nous, nous nous sommes essayées à la confection d’une cuchaule à l’aspérule odorante. Fraîches ou séchées, les fleurs ont bien des bonheurs gustatifs à offrir. Profitez-en! Et pour affiner vos connaissances, n’hésitez pas à suivre une formation. Certaines fleurs aux parfums séduisants peuvent s’avérer toxiques. Si vous débutez, montrez toujours votre cueillette à un spécialiste avant de l’apprêter!

Quelques stages

Fotolia
1 / 3© DR
iStockphoto
2 / 3© DR
iStockphoto
3 / 3© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Dans vos écouteurs

E14: Comment chasser la déprime saisonnière

Quand le soleil décide de se coucher à l'heure du goûter, il est parfois difficile de ne pas se sentir épuisé, démoralisé, démotivé... Afin de nous aider à lutter contre les effets du manque de lumière, une psychologue et coach détaille une véritable stratégie anti-blues, en s'inspirant des pays scandinaves. Comme un petit shot de vitamine D.

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.