Femina Logo

Ambiance classique dans les entreprises en cette période: ça tousse, ça renifle, ça se mouche quand ce n’est pas tout simplement absent. Pour éviter d’être terrassée à votre tour par un refroidissement, adoptez ces quelques réflexes de survie. Car sous son air bénin, un gros rhume peut vous diminuer considérablement.

1. Pour éviter la contamination, la première règle est de vous laver les mains souvent, quitte à passer pour une maniaque, avec de l’eau chaude et du savon, en insistant bien sur les ongles et entre les doigts.

2. Adoptez le gel désinfectant, car c’est le plus souvent par contact que le virus ou les microbes se transmettent (ils peuvent survivre plus de 24h sur une surface non poreuse). Des lingettes sont aussi utiles pour désinfecter bureau, clavier, combiné de téléphone...

3. Evitez les poignées de main et autres contacts physiques avec les personnes malades.

4. Evitez de vous toucher les yeux, le nez ou la bouche si vous avez côtoyé une personne malade.

5. Renforcez votre système immunitaire avec de l’echinacea (type Echinaforce) ou un sirop à base de propolis et d'oligo-éléments (type Père Michel).

6. Assurez-vous que vous ayez votre dose quotidienne de vitamine C, par exemple en mangeant un kiwi (bio !) tous les matins ou un jus d’orange fraichement pressé. La vitamine C protège contre les refroidissements en amont, mais une fois la maladie déclarée, elle n'aide pas spécialement à la guérison.

7. Avoir une activité physique régulière augmente également vos résistances.

8. Dès les premiers symptômes, réagissez à grand coups de jus de citron pur et de tisanes au miel. Une dose d’aspirine ou de paracétamol avant d’aller au lit peut parfois couper les symptômes si on a une journée importante le lendemain et qu’on ne peut pas se permettre d'être patraque (un Prétuval ou un Néocitran aussi).

9. Sur votre lieu de travail, diffusez de l’huile essentielle d’eucalyptus (eucalyptus radiata), antiviral et antibactérien, désinfectant et décongestionnant des voies respiratoires supérieures.

10. Au rayon huiles essentielles encore, le ravintsare est également un puissant antiviral et antibactérien, que vous pouvez appliquer sur les ganglions du cou en le mélangeant à une huile végétale (amande douce ou jojoba par exemple) ou par voie orale (2 gouttes avec une cuillère de miel).

Sachez encore que vous êtes contagieux un jour avant que la maladie se déclare et entre 2 et 7 jours après. Comptez deux semaines pour retrouver complètement vos capacités. Et bien sûr en cas de température, on reste chez soi et on appelle son médecin si les symptômes perdurent! Bonne chance!

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.