Femina Logo

Non, la rentrée n’est pas une partie de plaisir. Pourtant, en plus d’une vie saine, appliquer quelques petits trucs et astuces tout simples, glanés çà et là, vous permettra d’affronter en toute sérénité les moments chauds. Ainsi, malgré les dossiers en retard à traiter en urgence, la nounou qui joue les filles de l’air ou les horaires chamboulés – eh oui, cette année, le cours de natation de votre cadet chevauche la leçon d’équitation de l’aînée – vous pourrez faire face en toute zénitude!

1. Soigner son alimentation

Bien qu’il n’existe pas d’aliments miracles pour éliminer le stress, certains nutriments (magnésium, fer, lipides de la famille oméga-3 ou vitamines B et C) constituent d’excellents alliés pour lutter contre ses effets pervers. Auteure de «Nutrition et bien-être mental», la psychiatre et nutritionniste belge Veronica Van der Spek estime d’ailleurs que le contenu de nos assiettes agit sur notre état psychique. En période de tension, on consommera ainsi des œufs, des poissons gras, des légumineuses, des céréales complètes, des noix et des amandes. De même, les légumes verts et les fruits comme la myrtille, le kiwi, la banane, la pomme ou les agrumes sont recommandés, tandis que le chocolat noir ou les châtaignes ont aussi démontré des vertus antistress.

Parallèlement, une cure de ginseng pendant un mois ou la prise de gelée royale fraîche tous les matins quatre semaines durant vous permettront de tenir d’aplomb.

2. Bouger tous les jours

Se dépenser physiquement permet de se défouler, on le sait… mais on l’oublie! Dans la mesure du possible, il faut pratiquer une activité sportive régulière, marcher tous les jours (trente minutes) et favoriser les escaliers plutôt que l’ascenseur.

3. Bien dormir

Là encore, rien de neuf sous le soleil: le sommeil est essentiel pour pouvoir bien fonctionner, aussi bien physiquement que psychiquement. Du coup, afin de mettre toutes les chances de son côté, il y a quelques règles à respecter. Parmi lesquelles…

  • Le soir, évitez de regarder des films violents, de surfer sur internet ou de vouloir à tout prix franchir un nouveau niveau d’Angry Birds ou Candy Crush.
  • Au-delà de 19 h, oubliez les séances de sport intensif (spinning, activités cardio…).
  • Couchez-vous et levez-vous toujours aux mêmes heures, en respectant autant que possible votre rythme biologique.
  • Evitez les excitants de type café, tabac et alcool.
  • Bannissez les écrans de TV ou d’ordinateur de votre chambre à coucher. Chambre qui sera par ailleurs aérée et où il ne fera pas trop chaud!
  • Si l’on en croit nos grand-mères, avaler un verre d’eau additionnée d’une cuillère à soupe de vinaigre et d’un peu de miel une heure avant d’aller au lit favoriserait le sommeil.

4. Une respiration à fond

Tendu et sous pression, on a tendance à respirer superficiellement et plus rapidement. Or, ce n’est pas bon, note la naturopathe Alessandra Moro Buronzo. La solution? Apprendre «la respiration abdominale». Concrètement: prenez une grande inspiration en gonflant le ventre, bloquez l’air pendant 1 ou 2 secondes. Puis expirez le plus lentement et à fond possible. C’est tout bête, mais très efficace. Surtout si on s’habitue à le faire au moins trois fois par jour, à raison de 5 minutes par «session».

5. Les automassages, c’est le pied

S’il n’est pas toujours possible de s’offrir des massages relaxants chez un spécialiste, il est en revanche facile de se faire du bien en… prenant son pied en main! Docteure en pharmacie, naturopathe et coauteure de «Ma petite herboristerie», Fabienne Millet recommande de masser le bord interne de votre peton, de la base du talon jusqu’au gros orteil. Elle précise: «Appuyez fermement avec votre pouce et avancez comme si vous vouliez faire ramper votre doigt (…). Passez trois fois sur le pied gauche puis massez le pied droit.» Et si vous automasser ne vous dit rien, il existe toute une panoplie de gadgets de type rouleaux, balles à piques ou sandalettes à picots pour faire le boulot à votre place.

Par ailleurs, vous triturer les oreilles peut aussi vous aider à retrouver un chouïa votre calme. La coach Gisèle Gendron conseille de partir du haut du lobe et de le dérouler en suivant sa courbure vers le bas. Selon elle, en auriculothérapie, cette zone correspond à la colonne vertébrale et la stimuler apporte «une meilleure forme mentale et physique».

Quant à Sharon Melnick, auteur de «Réussir sous le stress», il explique pour sa part qu’appliquer une pression sur l’espace entre la seconde et la troisième articulation des doigts (les jointures à la base de l’index et du majeur) peut aider à créer une impression de calme instantané.

6. Des tisanes, ça calme

Quand vous vous sentez stressée, évitez les excitants de type café ou alcool mais misez sur les infusions. Ainsi, par exemple:

Tisane relaxante: Mélanger 50 g de passiflore, 50 g de pavot de Californie et 50 g de mélisse. Faire une infusion à raison de 5 g de ce mix pour 250 ml d’eau bouillante. Boire une tasse deux ou trois fois par jour en dehors des repas.

Tisane antistress: Mélanger 50 g d’aubépine, 50 g de passiflore et 50 g de mélisse. Faire une infusion à raison de 5 g de ce mélange pour 250 ml d’eau bouillante. Boire une tasse quatre ou cinq fois par jour en dehors des repas.

7. Des huiles qui diffusent de la tranquillité

Afin de retrouver un peu de zénitude, on peut compter sur le pouvoir des huiles essentielles (HE), à diffuser, à inhaler ou même à appliquer sur la peau. Dans «Ma petite herboristerie», Fabienne Millet propose ce petit mélange «relaxant-calmant»: 6 ml d’HE de lavande fine, 3 ml d’HE de marjolaine à coquilles et 1 ml d’HE d’ylang-ylang. A diffuser la journée et le soir avant d’aller se coucher ou à respirer sur un mouchoir (déposer une ou deux gouttes de ce mix sur le tissu).

Par ailleurs, on peut aussi…

  • Verser deux gouttes d’HE de basilic dans son gel douche (neutre), juste avant de se laver.
  • Déposer de l’HE de lavande sur un mouchoir et en respirer le parfum toute la journée.
  • Diluer deux gouttes d’HE de géranium rosat dans une cuillère à soupe d’huile d’amande douce et masser le plexus solaire.
  • Diluer trois ou quatre gouttes d’HE de lavande dans une cuillère à soupe d’huile d’amande douce et appliquer ce mélange sur ses pieds en les massant.
  • Se préparer un petit bain de pieds pas trop chaud, dans lequel on ajoute une poignée de gros sel et une goutte d’HE de lavande fine.

8. Vous prendrez bien un peu de recul?

Méditation, yoga, qi gong ou encore taï-chi sont d’excellents moyens de prendre du recul et, par là même, de diminuer les tensions. En étirant le dos et l’arrière des jambes tout en oxygénant le cerveau, la version allégée de «La pince debout» offre notamment cet effet zénifiant. Pour rappel: mettez-vous debout, les pieds parallèles, les bras en l’air. Sur l’expiration, baissez lentement la tête et le buste jusqu’à ce que vos doigts touchent le sol. Remontez ensuite tout doucement, en inspirant. L’exercice est à faire entre trois et six fois d’affilée, toujours en respirant à fond.

Le stress a ses raisons…

De récents sondages effectués en Europe montrent qu’un adulte sur deux est plus ou moins violemment affecté par le stress de la rentrée. Pour quelles raisons cette période est-elle vécue comme une épreuve? Eléments de réponse.

Des vacances trop fatigantes. Au lieu de paresser, de nombreuses personnes remplissent leurs congés de ce qu’ils n’ont pas forcément le loisir de faire le reste de l’année. Si bien qu’ils retournent au boulot après avoir pris du plaisir, certes, mais sans s’être véritablement reposés. Ce qui les fragilise.

Une réalité pas toujours idéale. Pour le psychiatre et spécialiste de la gestion du stress Frédéric Chapelle, «la fin des vacances provoque souvent une anticipation anxieuse de ce que l’on va retrouver: de grosses charges de travail, des difficultés, une ambiance pas drôle, un rythme difficile, une dure conciliation vie de famille et vie professionnelle. Et puis il va falloir régler les problèmes qu’on a mis entre parenthèses mais qui n’ont pas été effacés et, le cas échéant, affronter la reprise de l’école, avec tout ce que cela sous-entend comme organisation et mise en place…»

Une perte. Qu’on le veuille ou non, fin août-début septembre marque la fin de l’été et d’une certaine douceur de vivre. Et, corollaire, le retour de temps plus rudes. Alors que faire? Relativiser et ne pas oublier que chaque année… ça recommence!

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.