Femina Logo

Le canoë

On aime: Profiter en toute quiétude de la fraîcheur de l’onde et d’un point de vue unique sur la faune et la flore. Nul besoin d’être un sportif accompli pour se lancer.

Difficulté: Aucune! En canoë (avec une pagaie simple) ou en kayak (pagaie double), on se renseigne simplement sur le niveau d’eau, les subtilités techniques et la météo du jour.

Pour qui: Tous ceux qui savent nager et n’ont pas peur de l’eau. Des enfants aux adultes amoureux de la nature.

Le rafting

On aime: Les frissons que provoquent les remous de cette eau vive, à ressentir en équipe.

Difficulté: Sur ces rafts gonflables, on se mesure à des cours d’eau inaccessibles à la plupart des autres embarcations. Un solide coup de pagaie est un bon préalable!

Pour qui: Tous ceux qui ne craignent pas les parcours semés d’embûches! Familles avec enfants assez grands ou groupe d’adultes aventureux.

Le canyoning

On aime: Ce mélange de sport d’eau vive, de spéléologie, d’alpinisme, de randonnée permet de franchir ravins, gorges et passages étroits. Une vraie aventure.

Difficulté: Selon le débit de la rivière, il faut être capable de sauter ou de descendre une paroi en rappel. On s’assure systématiquement qu’il n’y aura pas de fortes précipitations, d’orage ou de lâcher d’eau avant de se lancer.

Pour qui: Les amoureux de sensations fortes qui ne souffrent pas du vertige.

Les adresses

  • Les plus beaux parcours de canoë et de rafting, sur le site de l’Office du tourisme suisse: www.myswitzerland.com
  • Les itinéraires régionaux et nationaux en canoë de SuisseMobile: www.kanuland.ch

Des sorties en rivière en canoë, en kayak ou rafting, par région:

Du canyoning:

istockphoto.com
1 / 2© DR
istockphoto.com
2 / 2© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.