Femina Logo

santé

Coca et Pepsi baissent le taux d'un colorant jugé cancérigène en Californie

Les deux marques ont procédé à des changements dans leur formule pour éviter d'avoir à inscrire sur leurs emballages en Californie, un message d'avertissement sur la présence de 4-méthylimidazole (4-MEI), un colorant caramel issu de l'ammoniac et du sulfite, dont l'absorption à haute dose, a provoqué des cancers à des animaux testés en laboratoire.

Une loi californienne votée en 1986 prévoit de protéger les consommateurs "des produits chimiques responsables de cancers, de malformations foetales ou de stérilité" et de "les informer des risques d'exposition".

Concernant le 4-MEI, la Californie a fixé un taux maximal de 29 microgrammes par produit consommé. Selon une récente étude conduite à Washington par une association de consommateurs (Center for Science in the Public Interest), une canette de coca ou de Pepsi en contient entre 103 et 153 microgrammes.

Le 4-MEI est un cancérigène animal reconnu, présent dans d'autres sodas, bière ou encore sauce soja, mais dont la toxicité sur l'homme fait débat. L'association américaine des boissons (ABA) estime que le caractère cancérigène n'a été prouvé que par une seule étude sur des souris et fait valoir que les agences de sécurité alimentaire américaine (FDA), canadienne et européenne (EFSA) ne l'interdisent pas et n'ont pas établi de seuil maximal pour les produits de consommation.

"En réalité, ces agences considèrent que le colorant caramel utilisé dans l'alimentation est sans danger", estime l'ABA dans un communiqué. L'association qui représente l'industrie, précise qu'il faudrait consommer 2.900 canettes par jour et pendant 70 ans pour atteindre le seuil auquel les souris ont été exposées lors de cet essai.

Coca a insisté sur le fait que sa recette restait inchangée. "Nous ne changeons ni notre recette, ni notre formule", a expliqué le porte-parole du groupe Ben Sheidler dans un courriel adressé à l'AFP. "Nous allons demander à nos fournisseurs de caramel de réduire les niveaux de 4-MEI pour se mettre en conformité avec la loi californienne", a-t-il ajouté, précisant, sans donner de date, que pour des raisons logistiques, ces changements seraient faits sur l'ensemble des Etats-Unis.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.