Femina Logo

Je suis seule depuis longtemps parce que je suis complexée par mon intimité. Je m’explique: je suis fine, mais j’ai les lèvres de mon vagin qui sont très grosses et j’ai un tout petit clitoris, des fois je ne le vois même pas… Je n’ai pas du tout de plaisir et, quand j’ai quelqu’un dans ma vie, il me reproche souvent ça, que je ne suis pas comme les autres femmes. Ces dernières années j’ai remarqué que j’ai un petit bouton sur la lèvre droite; au début j’ai pensé que c’est un poil qui a tourné, mais non c’est pas ça? Des fois, je sens même que je pue du vagin et c’est vraiment désagréable car je ne suis jamais propre. Ma question est: est-ce que je dois me faire opérer les lèvres et sortir mon clitoris? Est-ce que mon assurance-maladie prend cela en charge?

Vous êtes courageuse de m’écrire et d’exposer ainsi votre anatomie et vos complexes intimes. Je vous en remercie car vous n’êtes de loin pas la seule à souffrir de ce genre de problème, mais je sais combien il peut vous en coûter d’en parler. Vous avez déjà surmonté l’étape la plus difficile qui est de sortir de la honte et du silence. Car la pudeur et la gêne féminine en ce qui concerne les organes génitaux sont très profondément ancrées chez les femmes et causent de nombreux blocages sexuels.

Vous trouvez les lèvres de votre vagin trop grosses et en plus vous avez un petit bouton qui a poussé sur la lèvre droite… De nos jours, avec le culte de la pornographie, on célèbre les femmes avec des petites vulves et des petites lèvres soigneusement épilées et non plus les femmes avec de belles grosses lèvres charnues et une belle touffe de poils pubiens comme il y a quelques années. Dommage pour vous et pour toutes celles qui ont de grosses lèvres car la mode a changé et ce sans tenir compte de la nature humaine et de ses variations infinies. Je vous conseille de feuilleter le magnifique livre écrit par mon collègue Gérard Zwang intitulé «Atlas du sexe de la Femme» édité par La Musardine. Vous y verrez que nous sommes toutes faites différemment et combien l’expérience d’un gynécologue est vaste et pleine de curiosités. Et si vous comparez les différents sexes masculins que vous avez rencontrés, vous constaterez qu’ils varient aussi beaucoup en taille, en diamètre, en forme et en courbures!

Ensuite vous considérez votre clitoris comme trop petit, si petit qu’il en est parfois invisible et ne vous procure aucun plaisir… Le clitoris est effectivement un organe de petite taille qui est camouflé sous un capuchon pour le protéger de sa grande sensibilité. Au repos, il peut être difficile à repérer et bien des hommes ne parviennent pas à le localiser… Vous n’êtes pas la seule à ne pas le voir et à ignorer la complexe et discrète anatomie génitale féminine qui est bien camouflée à l’entre-jambes et pas facile à explorer visuellement par leurs heureuses propriétaires! En plus, si vous dîtes ne pas avoir du tout de plaisir avec un partenaire, c’est soit qu’il ne sait pas s’y prendre, soit que vous ne savez pas vous masturber. C’est facile de vous reprocher de ne pas être comme les autres femmes qui font semblant d’avoir du plaisir, même si elles ne sentent rien du tout! Car seule une femme sur trois connaît le plaisir vaginal… Mais si vous saviez vous caresser, vous sauriez que le clitoris gonfle sous l’effet de l’excitation car c’est un minipénis capable d’entrer en érection, ce qui le rend beaucoup plus facile à identifier. Je vous encourage à explorer votre clitoris et ce qui l’excite afin de vous rassurer sur sa taille et sa capacité à vous donner du plaisir. Et si vous n’avez aucune idée de comment vous y prendre, le livre «Osez la masturbation féminine» paru à la Musardine est un excellent guide que je peux vous recommander.

En plus, vous avez l’impression de «puer du vagin» et de ne jamais être propre. Cette mauvaise odeur est-elle apparue récemment ou est-elle là depuis toujours? Est-elle liée à votre cycle menstruel ce qui la fait varier dans le temps et selon la période du cycle? Ou signale-t-elle une infection vaginale avec des pertes et des odeurs inhabituelles? Je peux bien imaginer que vous ayez de la peine à vous épanouir sexuellement car, entre vos complexes de taille, de forme et d’odeur génitales, il ne doit pas être facile de vous laisser aller avec un homme. Si vous avez peur de vous montrer nue, si vous craignez qu’il ne critique votre vulve et son odeur, si vous appréhendez qu’il vous reproche votre manque de plaisir et qu’il vous compare à d’autres femmes plus libérées ou épanouies, tout cela doit couper votre désir et la montée de votre excitation et vous empêcher d’accéder à la détente et à la jouissance.

Je vous conseille, avant d’aller consulter un(e) sexologue, d’aller voir d’abord un gynécologue et de lui poser franchement toutes vos questions. Il ou elle sera apte à vous dire si votre anatomie génitale est normale ou pas, et pourra identifier une éventuelle vaginite et, si c’est le cas, vous prescrire de quoi la traiter. S’il vous dit que vous êtes «normale et en bonne santé», sachez qu’une intervention chirurgicale de correction de la vulve est considérée comme de la chirurgie esthétique par les caisses maladie suisses et donc non prise en charge. Demandez-lui s’il pratique ce genre d’opération et combien cela coûterait? Mais je doute qu’une opération esthétique règle tous vos problèmes qui sont à mon avis plus d’ordre psychologique et relationnel que physiques ou anatomiques.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.