Femina Logo

santé

Des chercheurs chinois expliquent pourquoi les gros buveurs de café ont moins de risques de diabète

Des études antérieures ont établi que les personnes qui buvaient au moins quatre tasses de café par jour voyaient leurs risques de diabète de type 2 baisser de 50%, chaque tasse supplémentaire diminuant les risques de près de 7%.

Les chercheurs de la Huazhong University of Science and Technology, de la Wuhan University et du Wuhan Institute of Biotechnology en Chine ont cité les effets protecteurs d'un composé du café qui inhibe une substance liée au diabète appelée amyline, d'après le site spécialisé Science Daily qui a publié les résultats de l'étude la semaine dernière. L'étude a également été publiée dans le dernier numéro de la revue Journal of Agricultural & Food Chemisty.

L'année dernière, une étude de Harvard a montré que la consommation de café, décaféiné ou normal, pouvait prévenir les risques du cancer de la prostate, qui peut être mortel. Une autre étude récente montre que les femmes qui buvaient au minimum cinq tasses de café par jour voyaient diminuer leurs risques de développer un cancer du sein ER négatif.

Autre bonne nouvelle pour les amateurs de kawa: il augmente les fonctions cognitives chez les souris, et les chercheurs sont en train d'explorer des applications possibles pour traiter Alzheimer.

Les experts en santé publique de la Mayo Clinic aux Etats-Unis recommandent toutefois d'en consommer avec modération (pas plus de deux à quatre tasses par jour), pour éviter les risques d'insomnie, de maux d'estomac et d'anxiété.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.