Femina Logo

Libératoire

  • On a oublié de respirer? Desserrons l’étau qui bloque notre poitrine.

On s’allonge sur le dos, bras et jambes détendus. On pose une main sur son ventre, l’autre sur sa poitrine. A l’écoute de son corps, on épie le déséquilibre entre les mouvements du ventre et de la poitrine à chaque respiration. A répéter jusqu’à trouver l’harmonie du souffle qui ne reste plus bloqué dans la poitrine. On s’endort à coup sûr.

Vivifiant

  • On a les yeux rivés sur l’ordi toute la journée? Oxygénons-nous à fond.

On prend dix minutes de pause, pour sortir de son trou et respirer un peu, en allant s’acheter à manger par exemple. On inspire et expire quelques minutes à fond, tout en marchant d’un bon pas. Mais pas trop vite pour éviter de s’essouffler. On balance ses bras en cadence avec sa respiration pour bien se ressourcer.

Cosmique

  • On n’entend plus l’autre? Partageons nos souffles.

On s’assied dos à dos (l’exercice se fait à deux), en serrant chacun ses jambes repliées contre soi. On cale sa respiration sur celle de l’autre, en inspirant et expirant régulièrement en même temps. Progressivement, on sent la chaleur de l’autre nous apaiser: nous avons la sensation de ne faire plus qu’un. Et on repart pour un tour sans se prendre la tête.

Relaxant

  • Déjà en retard, on est bloqué dans un embouteillage? On respire en trois temps.

On commence par expirer bien à fond. Puis on inspire en gonflant le ventre jusqu’à faire se soulever sa ceinture de sécurité. On n’ouvre son thorax qu’à la toute fin de l’inspiration. A l’expiration, on rentre son abdomen jusqu’à avoir l’impression que le ventre touche la colonne vertébrale. Après six respirations, on est déjà plus zen…

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.