Femina Logo

Les jeunes femmes ne réalisent pas à quel point elles sont fertiles et combien elles sont vulnérables aux IST. C’est le constat de la Doctoresse Michal Yaron, responsable de la consultation gynécologique pédiatrique et des adolescentes des Hôpitaux de Genève. Pourtant, les moyens de se protéger ne manquent pas. A commencer par le préservatif, indispensable contre les infections sexuellement transmissibles (IST), notamment le VIH. Mais pour les jeunes, qui ont souvent des partenaires multiples ou des relations de courte durée, ce dernier ne suffit pas. La spécialiste conseille de le combiner à une contraception hormonale. Comment la choisir? «Il n’y a pas de réponse magique. La meilleure contraception est celle qui est individualisée et bien utilisée.»

Pilule

Elle existe en deux sortes: la pilule oestroprogestative et la progestative seule. L’oestroprogestative peut être soit classique (21 comprimés par cycle), soit à prise continue (28 comprimés, dont 24 ou 26 actifs et le reste en placebos). La progestative seule se prend aussi en continu, dès lors, 28 comprimés s’imposent.

Taux d’efficacité: 92-95%.

Prix: entre 7 et 24 Sfr. pour 1 mois.

L’avis de la spécialiste: «La pilule à déconseiller aux personnes tête en l’air car elle doit être prise chaque jour à la même heure. Mais les oestroprogestatifs présentent de nombreux avantages annexes à leur effet contraceptif: moins de douleurs avant les règles, de kystes des ovaires, diminution du taux de cancers de l’utérus et de l’ovaire, règles moins abondantes et moins longues, voire amélioration de l’acné, et moins de symptômes prémenstruels.»

Patch

Timbre carré autocollant de 4,5 cm de côté qui libère des oestroprogestatifs à travers la peau. On le colle sur le bas du dos, du ventre, ou sur le bras et on l’y laisse une semaine avant d’en changer. Après trois patches, on fait une pause de 7 jours, puis on reprend au début.

Taux d’efficacité: 92-95%.

Prix: 26 Sfr. pour 1 mois.

L’avis de la spécialiste: «Le patch est recommandé aux femmes qui ne veulent pas trop réfléchir à leur contraception et souhaitent opter pour un moyen qui a un effet à court terme, rapidement réversible. Ses effets secondaires sont les mêmes qu’avec la pilule.»

Anneau

Anneau en matière synthétique de 5,4 cm de diamètre. Il se glisse dans le vagin où il libère des oestroprogestatifs durant trois semaines. Puis on le retire et on le remplace après une semaine de pause.

Taux d’efficacité: 92-95%.

Prix: 28 Sfr. pour 1 mois.

L’avis de la spécialiste: «Il est conseillé aux filles qui tendent à oublier leur pilule et qui utilisent des tampons. Car bien qu’il soit simple d’emploi, il est plus facile d’utiliser l’anneau si on a déjà l’habitude de s’introduire quelque chose dans le vagin. Il provoque aussi moins de saignements irréguliers et de douleurs aux seins que les autres contraceptifs oestroprogestatifs.»

Injection

Piqûre intramusculaire, elle empêche l’ovulation durant douze semaines. Après ce laps de temps, il faut refaire une injection.

Taux d’efficacité: 99%.

Prix: env. 42 Sfr. par injection.

L’avis de la spécialiste: «Comme l’implant, l’injection libère une seule hormone: de la progestérone. Elle est adaptée aux femmes allaitantes et à celles qui présentent des contre-indications à la prise d’œstrogènes (obésité sévère, antécédents de thrombose). Mais cette contraception de longue durée – comme l’implant – est souvent mal supportée par les patientes et provoque parfois maux de tête, acné et saignements irréguliers.»

Implant

Fin bâtonnet de 4 cm de long. Il est inséré sous la peau de la face interne du bras, sous anesthésie locale. L’implant agit durant trois ans.

Taux d’efficacité: 99%.

Prix: env. 300 Sfr. + 200 Sfr. la mise en place.

L’avis de la spécialiste: «Il diminue les douleurs lors des règles. Chez 20% des femmes, il entraîne une absence de règles. Mais cet effet n’est pas garanti, et ce moyen contraceptif peut aussi rendre les règles irrégulières ou abondantes, tendance qui diminue avec le temps. La prise de poids, en revanche, est discrète: moins de 2%.»

Stérilet

Aussi appelé «dispositif intra-utérin» (DIU), il s’agit d’un petit appareil en forme de T qui se pose à l’intérieur de l’utérus. Il en existe deux sortes: le DIU au cuivre qui agit mécaniquement et le DIU qui libère de la progestérone. Durée de l’effet contraceptif: entre 2 et 10 ans.

Taux d’efficacité: 99% pour le stérilet au cuivre et 99,5% pour le stérilet hormonal.

Prix: entre 20 et 220 Sfr. pour le DIU + env. 70 Sfr. pour la mise en place.

L’avis de la spécialiste: «On le réservait autrefois aux femmes ayant enfanté en raison des risques d’infection pouvait entraîner la stérilité, mais ce n’est plus le cas. Pour les jeunes, il existe même des modèles de DIU plus petits. Etant donné sa durée d’action, on le conseille plutôt aux femmes qui sont dans une relation stable et qui aimeraient bénéficier d’une contraception de longue durée. Le DIU à la progestérone provoque une atrophie de l’endomètre qui est associée à une réduction du flux mensuel.»

Méthodes déconseillées

Diaphragme/cape cervicale: «Leur taille doit être adaptée à la patiente et leur utilisation implique un apprentissage. Il faut les enduire de spermicide, les mettre un certain temps avant le rapport et on ne peut pas les retirer du vagin juste après. C’est trop de contraintes.»

Méthodes «naturelles» (prise de température, calculs des jours fertiles, coït interrompu): «Peut-être qu’une patiente très motivée et très consciencieuse peut opter pour ces méthodes. Mais ces dernières sont si astreignantes qu’elles empêchent la spontanéité. Et ça, les jeunes détestent.»

Pour en savoir plus

  • Santé Sexuelle suisse (ex-PLANeS): Organisation faîtière des centres de consultation en planning familial, grossesse, sexualité et des services d’éducation sexuelle. Av. de Beaulieu 9, 1004 Lausanne. Tél. 021 661 22 33. www.plan-s.ch
  • Isis-info: Ce site recense tous les centres de planning familial en Suisse. www.isis-info.ch
  • Fondation Profa: Centre de référence en santé sexuelle pour le canton de Vaud. Chapeaute notamment les cours d’éducation sexuelle dans les écoles. Offre aussi des consultations de planning familial en 11 langues différentes + langues des signes (à Lausanne). Adresses et heures d’ouvertures des différents bureaux vaudois sur www.profa.ch
  • Ciao: Site d’aide et d’information pour les adolescents. www.ciao.ch

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.