Femina Logo

PasseportSanté : La ministre de la santé, Marisol Touraine, plaide actuellement pour l'interdiction de la cigarette dans "certains lieux publics". Une prudence partagée notamment par les autorités américaines et canadiennes. Que faut-il en penser ?

Luc Dussart : Plus la cigarette électronique sera visible, plus le tabagisme reculera. L'interdiction de fumer dans les lieux publics devrait être motivée par la protection des non-fumeurs. Or, l'e-cigarette n'est pas un danger pour l'entourage. Elle ne dégage pas de produits de combustion comme le monoxyde de carbone, ni de "courant secondaire", cette fumée qui s'échappe de la cigarette quand le fumeur ne tire pas dessus. Toute la vapeur produite est inhalée. Dans le nuage expiré qui disparait en une dizaine de secondes, ce qui est mesurable est de la vapeur d'eau, un peu d'un alcool bactéricide - le propylène glycol -, de la nicotine et quelques autres composants à l'état de traces. L'air d'une rue commerçante peut être bien plus dangereux pour les poumons de nos enfants !

PasseportSanté : Peut-on affirmer à 100% que la cigarette électronique est moins dangereuse que la cigarette classique ?

Luc Dussart : Le tabac tue, dit-on, 66.000 personnes par an en France et 700.000 en Europe. Depuis l'apparition de la cigarette électronique, personne n'en est mort. Je suis surpris qu'il y ait tant d'études tentant de montrer les risques du vapotage et si peu montrant les bénéfices que les utilisateurs en retirent.

A ce sujet, je vous renvoie à la récente enquête internationale sur plus de 19.000 utilisateurs motivés à répondre spontanément, menée par le Dr. Konstantinos Farsalinos, financée par les utilisateurs pour l'essentiel, ce qui en garantit l'indépendance et l'objectivité. Un seul chiffre pour vous inciter à lire la publication originale : 81% des participants déclarent avoir totalement cessé de fumer et les fumeurs restant actifs ont en moyenne réduit leur tabagisme de 20 à 4 cigarettes par jour.

Par ailleurs, toutes les enquêtes sérieuses infirment l'hypothèse de la passerelle, imaginant que de jeunes non fumeurs pourraient être enclins à s'initier au tabagisme après une expérience de vapotage.

PasseportSanté : La cigarette électronique constitue-t-elle un moyen solide pour arrêter la cigarette traditionnelle ? Si oui, pourquoi ne pas la considérer comme un médicament (avec tout ce que cela implique) ?
Luc Dussart : La cigarette électronique est un moyen avéré de s'affranchir de la dépendance au tabagisme. Nul besoin d'étude sur quelques centaines de cobayes plus ou moins rémunérés pour vérifier ce que des millions de fumeurs affirment spontanément et sans intérêt commercial. C'est une révolution médicale de même ampleur que la découverte des antibiotiques.

www.passeportsante.net

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.