Femina Logo

santé

Journée mondiale de l'AVC: connaître les signaux d'alarme

Femme mal tete migraine avc
© Getty

En février 2016, la jeune mannequin Katie May, sacrée «Reine de Snapchat» décédait des suites d’un AVC. Cette mort, aussi brutale qu’inattendue, a bouleversé la planète. La jeune femme n’avait en effet que 34 ans, un âge auquel la possibilité de subir une attaque cérébrale n’effleure même pas notre esprit insouciant. Elle a laissé derrière elle sa fille, Mia:

Cette tragédie nous rappelle que l'accident vasculaire cérébral (AVC) et l’accident ischémique transitoire (AIT) peuvent également frapper de jeunes personnes. Aujourd’hui, une prise en charge d’urgence évite de plus en plus de décès et de séquelles durables: il est donc absolument essentiel de connaître les facteurs à risque et les signaux face auxquels il est indispensable de réagir dans l’immédiat.

A l’occasion de la journée mondiale de l’AVC, les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) ont mis en place diverses conférences, stands et activités destinés à sensibiliser la population aux risques.

144: un numéro à retenir

Un AVC est une perturbation soudaine de la circulation sanguine au niveau du cerveau. Dans la majorité des cas, il résulte de l’obstruction d’une artère par un caillot de sang, ce qui empêche l’oxygène d’atteindre le cerveau, provoquant la mort des cellules cérébrales.

Si l’AIT est également la conséquence d’un caillot, il n’obstrue la circulation que de manière transitoire et les symptômes ne durent en général qu’une heure. Cependant, il ne s’agit pas moins d’une urgence, car il peut annoncer la survenue ultérieure d’un trouble plus sérieux.

En effet, les facteurs à risque et le mécanisme de survenue sont identiques pour ces deux types de trouble vasculaire. Dans tous les cas, il faut appeler sans plus tarder le 144, car chaque minute, chaque seconde, compte.


© Getty

Signaux d’alerte

Si le risque est accru chez les personnes âgées de plus de 75 ans, l'AVC peut également toucher des individus plus jeunes. Les signaux d’alerte diffèrent selon la région cérébrale touchée, mais sont souvent brutaux, apparaissant en quelques secondes (source: hug-ge).

- Troubles moteurs et sensitifs: faiblesse musculaire d’une moitié du corps pouvant apparaître dans le visage, le bras, une jambe, ou une sensation d’engourdissement.

- Troubles du langage, de la parole, de l’articulation, avec une incapacité à trouver les mots, de saisir des questions simples ou à formuler des phrases compréhensibles.

- Troubles de la vision tels qu’une brève perte de la vue d’un seul oeil ou vision double.

- Troubles de l’équilibre et sensation de vertige avec l’impression d’être sur un bateau.

- Des maux de tête inhabituels qui persistent et sur lesquels un traitement antidouleur n’a aucun effet.

N’importe lesquels de ces signes doivent être immédiatement pris au sérieux et suivis d’une prise en charge médicale d’urgence, même lorsque les symptomes disparaissent très rapidement.

Facteurs à risque

Si l’hérédité et le simple vieillissement des vaisseaux sanguins peuvent évidemment expliquer un AVC, on n’y peut malheureusement rien changer. Cependant, nous pouvons avoir une influence sur d’autres facteurs à risque:

L’hypertension artérielle, le principal facteur de l’AVC, durcit les parois artérielles en élevant la pression du débit sanguin. Plusieurs réflexes peuvent être adoptés, afin de réduire le risque. On évoque notamment la pratique d’une activité physique, le contrôle régulier de la tension, une faible consommation de sel et d’alcool, et l’importance de la détente et du repos.

D’autres facteurs à risque sont le tabagisme, l’abus d’alcool, la sédentarité, le cholestérol, le diabète, le stress, l’excès de poids, les problèmes cardiaques ou encore le syndrome d’apnée du sommeil.

Informons-nous et restons vigilants: de bons réflexes et surtout une réaction suffisamment rapides peuvent sauver des vies!


A lire aussi:
Le régime méditerranéen réduirait le risque d'accidents cardiovasculaires
10 choses à savoir sur le cholestérol
Les aliments riches en potassium, l'atout santé des femmes d'âge mûr

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.