Femina Logo

Son cas avait suscité un immense espoir pour les malades du sida. La petite Américaine née avec le VIH, qui avait été «guérie» grâce à un traitement aux antirétroviraux administré dès sa venue au monde, est à nouveau séropositive. Un test de routine effectué début juillet a révélé que la fillette, aujourd’hui âgée de 4 ans, avait des niveaux détectables du virus dans le sang. L’examen a également confirmé la présence, dans l’organisme de l’enfant, d’anticorps prouvant que le VIH a fait sa réapparition.

«C'est bien évidemment un rebondissement très décevant pour l'enfant, les médecins impliqués dans son traitement et les chercheurs spécialisés dans le VIH/sida», a regretté Anthony Fauci, directeur de l'Institut national de l'allergie et des maladies infectieuses américain (NIAID), rapporte le quotidien français «L’Express». Selon le spécialiste, la petite fille, dont l'identité n'a pas été révélée, est de nouveau soumise à des antirétroviraux et se porte bien.

Pas de traitement durant deux ans

Née dans l’Etat du Mississippi, dans le sud des Etats-Unis, la fillette avait été infectée in utero par sa mère séropositive. Le bébé avait commencé à être traité moins de trente heures après la naissance, soit beaucoup plus tôt que ce qui est normalement fait pour les nouveaux-nés à haut risque d'être contaminés. La petite Américaine avait ensuite suivi un traitement jusqu'à ses 18 mois, âge à partir duquel sa mère a cessé de l'amener à l'hôpital pendant dix mois. Durant cette période, l’enfant n'avait pas reçu de traitement mais aucun des tests sanguins effectués ensuite n'avait détecté la présence du virus.

«Généralement, lorsque le traitement est arrêté, les niveaux de VIH remontent en quelques semaines et non en quelques années», explique Deborah Persaud, spécialiste des maladies infectieuses au centre pédiatrique Johns-Hopkins à Baltimore, près de la capitale américaine Washington. Du coup, le cas de cette fillette est, d'après elle, «sans précédent». Malgré la réapparition de la maladie, les experts trouvent encourageant le fait que la rémission ait duré plus de deux ans.

En début d'année, un cas similaire a été signalé en Californie. Une petite fille née, elle aussi, avec le virus du sida avait été traitée immédiatement aux antirétroviraux. Onze mois après sa naissance, aucune trace d'infection n'était détectée. Les médecins continuent de soumettre l’enfant aux traitements médicamenteux et n'envisagent pas d’arrêter avant son deuxième anniversaire.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.