Femina Logo

A l’heure où les primes d’assurance maladie ont encore augmenté et où l’on se plaint d’un système de santé trop coûteux, nous avons décidé de nous intéresser de près à la thématique de la surmédicalisation. Car oui, la tendance actuelle est telle que nous prenons des médicaments parfois de manière inutile et réalisons des examens sans réelle nécessité, ce qui génère l’explosion des coûts du système de santé et donc l’augmentation de nos primes maladies.

Un business médical

Le domaine de la médecine rapporte un grand investissement financier dans les poches de l’état, mais aussi dans celles des médecins, qui n’ont donc pas grand intérêt à contrer le phénomène. Mais rassurez-vous, certains médecins ont attaqué ce problème de front. Selon le journal «Le Temps», 400 médecins se sont réunis récemment lors d’un congrès à Lugano pour proposer des alternatives aux thérapies inutiles.

La volonté d’être en bonne santé

Le culte de la performance serait une possible explication de cette volonté d’être en parfaite santé. Soumis à une demande de productivité constante, nous craignons la maladie. D’autant plus que nous sommes actuellement ancrés dans une psychose permanente autour de la santé.

Une campagne donne l’exemple

Alors que le constat de nombreux actes inutiles a été posé (22% en Suisse), la tendance du «less is more» («le moins c’est le mieux») prend de l’ampleur. On peut le voir par le lancement de la campagne «Choosing Wisely» en 2012 par l'American Board of Internal Medicine aux Etats-Unis et son adoption par 17 pays, dont la Suisse en 2014. Cette vidéo au ton humoristique délivre de nombreux messages et conseils à suivre pour être attentif à sa santé, sans pour autant tomber dans l'excès de soins.

«30 ans sans médicaments»

Ce livre, écrit par le physiologiste André Giordan, dresse le portrait actuel lié à la surconsommation de médicaments, sans bannir toutefois leur nécessité – notamment pour les maladies graves. Il propose d’ailleurs une liste de produits à proscrire. Il fait également œuvre de témoignage puisque l’auteur a relevé le défi de vivre 30 ans sans médicaments. Au sein de son ouvrage, André Giordan rappelle également les fondamentaux en terme de santé (alimentation saine et équilibrée et activité physique) mais propose aussi des méthodes naturelles que vous n’oseriez imaginer. Il nous invite à devenir l’auteur de notre santé, à reconsidérer le potentiel d’auto-guérison de notre corps et à cesser d’identifier le médecin comme sauveur à tous nos bobos.

Et vous, quel rapport entretenez-vous avec votre santé? N'hésitez pas à réagir sur notre page Facebook et à partager vos expériences.

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.