Femina Logo

Suite à des recherches qui avaient permis de montrer que le café pouvait permettre de se protéger des cancers cutanés sans mélanome, les scientifiques ont décidé de mener une étude pour voir si cette boisson avait des effets préventifs sur les mélanomes.

Ils ont travaillé à partir de données concernant 447 357 Américains blancs de peau (non hispaniques), qui avaient répondu à un questionnaire à propos de leur alimentation en 1995 et 1996, puis 10 ans plus tard. En début d'étude, aucun sujet n'était atteint d'un cancer. L'équipe a déterminé l'exposition de chacun aux rayons ultraviolet (UV) en fonction de leur lieu de résidence et a ajusté les données.

Les scientifiques ont aussi établi les indices de masse corporelle (IMC) des participants, ont noté leur âge, leur genre, leur consommation d'alcool et de tabac ainsi que leur activité physique pour ajuster les données. Une forte consommation de caféine - au moins quatre tasses par jour - était associée à une réduction de 20% du risque de développer un mélanome malin. À noter, que plus les sujets buvaient de tasses de café, plus leur risque semblait s'abaisser.

Les scientifiques ont cependant tenu à préciser que les effets protecteurs n'ont été observés que sur les mélanomes malins (stade avancé de développement) et non contre les mélanomes in-situ (détectés en phase très précoce). Ils notent par ailleurs que ce sont des résultats préliminaires et qu'ils ne s'appliquent sûrement pas à toutes les populations.

Cette étude, qui mérite d'être poursuivie comme l'ont notée les chercheurs, est parue dans le Journal of the National Cancer Institute.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.