Femina Logo

santé

Les avatars peuvent-ils aider à perdre du poids?

Des chercheurs avancent que le fait de se créer un avatar plus sexy et en forme que soi pourrait aider à se fixer des objectifs de forme.
© DR

Des chercheurs de l'Université du Missouri ont sondé près de 300 utilisateurs de Second Life, univers virtuel en 3D, sur la forme et l'apparence de leurs avatars en regard de leur propre santé et de leur pratique sportive dans la vraie vie.

"La création d'un avatar permet de s'essayer à une nouvelle apparence et à un nouveau personnage, sans trop d'effort", a expliqué la chercheuse Elizabeth Behm-Morawitz, de l'University du Missouri. Et d'ajouter : "Cet alter-ego peut avoir une influence positive sur la vie d'une personne". "Par exemple, les personnes qui cherchent à perdre du poids peuvent créer des avatars plus minces pour aider à se visualiser en meilleure forme," ajoute la chercheuse.

"L'avatar peut être source de motivation ou d'inspiration pour prendre plus soin de son corps lorsqu'on se déconnecte", écrit Behm-Morawitz dans l'étude. La chercheuse a par ailleurs confié à Mobihealthnews que les jeux comme WiiFit pouvaient permettre de développer des avatars plus sophistiqués pouvant interagir avec d'autres, car l'aspect social est très important dans ce contexte, pour qu'un avatar entraîne un "un bon mécanisme de retour" dans la vie.

Le site Mobihealthnews ajoute que les amateurs de sport qui utilisent des applis pourraient se prendre au jeu des avatars, et que les gamers pourraient aussi tirer profit d'un avatar pour prendre un peu plus soin d'eux et peut-être faire plus de sport.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.