Femina Logo

Des études, il s’en publie des milliers par année, mais celle-ci sort du lot. D’abord, elle a été menée à l’université de Harvard (USA), une référence, mais surtout, ses auteurs ont suivi 119'000 personnes pendant 30 ans. C’est la première fois, selon les medias américains, que des chercheurs ont mené des travaux aussi complets sur les effets de la consommation de noix, noisettes, amandes et autres pistaches.

A lire les conclusions de ces travaux, publiés, fin novembre, dans le très sérieux «New England Journal of Medecine» on se demande pourquoi on n’est pas déjà en train de picorer dans une coupe remplie de ces merveilles! Il apparaît, en effet, que consommer régulièrement des fruits à coques diminuerait aussi bien les risques de souffrir d’une maladie cardiaque que de mourir d’un cancer. D’autres chercheurs affirment que ces aliments peuvent également améliorer la mémoire.

Fonctionnement encore inconnu

Pourquoi ces fruits sont-ils si bénéfiques ? Les chercheurs de Harvard ne le savent pas avec certitude et en sont réduits à des hypothèses. Ils pensent notamment que leur faible teneur en graisses saturées ainsi que les minéraux et les vitamines dont ils sont gorgés réduiraient le taux de cholesterol et auraient un effet anti-inflammatoire.

Non, ça ne fait pas grossir !

Reste que les fruits à coque ont la réputation de faire grossir. Faux, a déclaré l’un des auteurs de l’étude à l’agence de presse AP : «nos résultats démontrent même le contraire.» Mieux vaut pourtant les consommer «nature» et ne pas dépasser une certain dose. Quantité idéale : 20 à 30 g par jour – l’équivalent d’une balle de golf - en variant les sortes. Une bonne habitude à prendre en commençant par se servir dans la hotte de Saint Nicolas!

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.