Femina Logo

On les consomme pour ne pas grossir. Mais les boissons light pourraient bien, au contraire, faire prendre du poids. C’est la question que soulève une vaste étude menée outre-Atlantique dont les résultats viennent d’être publiés dans l'American Journal of Public Health. Selon les chercheurs de l’Université Johns Hopkins, les Américains en surpoids qui consomment des sodas «light» mangent plus que les autres. Vous avez dit paradoxe?

En analysant les données d’une étude nationale sur la santé et la nutrition des Américains, menée sur 24’000 personnes entre 1999 et 2010, l’équipe de Sara Bleich a constaté que les sondés affichant quelques kilos de trop sur la balance absorbent en moyenne 1965 calories par jour via la nourriture lorsqu’ils sont adeptes des sodas allégés, contre 1874 calories pour ceux qui boivent du soda «normal». Chez les obèses, la différence est plus significative: 2058 calories ingérées quotidiennement pour les accros au light contre 1897 pour ceux qui boivent sucré.

On économise... pour manger plus!

L’auteur principale de l’étude, Sara Bleich, a expliqué à l’agence de presse Reuters que «cette recherche, associée à d’autres études, montre que les édulcorants artificiels pourraient affecter le métabolisme ou les envies des gens, même si nous devons mener encore d’autres études». Pour la chercheuse, il pourrait aussi s’agir d’une décision plus ou moins consciente de manger plus après avoir «économisé» des calories sur les boissons. Du coup, «aller vers les sodas light ne fait pas sens si on mange ensuite plus de calories solides. (…) L’adoption des boissons light devrait être couplée à d’autres changements dans l’alimentation».

Pour le Los Angeles Times, la question de l’innocuité des boissons light n’a rien de négligeable car, rappelle le quotidien, «la consommation de boissons light est passée de 3% des adultes en 1965 à 20% aujourd’hui». En effet, les industriels de la boisson ont développé le marché de l’allégé en communiquant sur la lutte contre l’obésité. Rien d’étonnant à ce que le Coca Light soit devenu, au cours des trente dernières années, le deuxième soda le plus consommé aux Etats-Unis après le Coca «normal».

Un tour de taille qui s'élargit six fois plus vite

Du côté des producteurs américains de soda, la réplique ne s’est pas fait attendre. Ces derniers estiment que les données de base de l’étude sont erronées et qu’il est encore trop tôt pour parler du rôle positif ou négatif des boissons contenant des édulcorants dans la perte de poids. Dans un communiqué, l’American Beverage Association déclare: «Beaucoup d’études ont démontré les bénéfices des boissons light, tout comme les édulcorants (...) pour réduire l’absorption de calories. Perdre ou maintenir son poids, c’est un équilibre entre le total des calories consommées et celles brûlées par l’activité physique.»

Reste que ce n’est pas la première fois qu’une étude sur les sodas allégés conclut que ces derniers font grossir. En 2011, une équipe de l’Université du Texas Health Science Center, à San Antonio, avait déjà démontré qu’en dix ans de suivi, les consommateurs de boissons light avaient vu leur tour de taille s’élargir six fois plus vite que celui des personnes qui n’absorbent pas ce genre de produit. La raison? Ils mangeraient plus sucré que les autres.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.