Femina Logo

santé

Les composants perfluorés affaiblissent le système immunitaire des enfants

Cette recherche, dont les résultats ont été publiés dans le Journal of the American Medical Association (Jama) daté du 25 janvier 2012, est la première à montrer comment les PFC, transmis au stade prénatal par la mère et après la naissance par l'environnement, peuvent affecter l'assimilation d'un vaccin par l'organisme, soulignent les auteurs.

Les PFC ont la propriété de repousser l'eau, les matières et la poussière. Ils sont utilisés dans les climatiseurs, les poêles anti-adhésives, les imperméabilisants et certains produits anti-tâches. Ils peuvent aussi être présents dans les emballages alimentaires, notamment de la restauration rapide. "L'immunisation vaccinale est la principale arme moderne de prévention des maladies infectieuses et la réaction négative de ces vaccins aux PFC devrait être considérée comme une menace potentielle pour la santé publique", juge Philippe Grandjean, professeur de santé environnementale à l'Université de Harvard (Massachusetts, nord-est), principal auteur de cette recherche. "Nous avons été surpris de l'effet très néfaste (des PFC), ce qui laisse penser qu'ils pourraient être plus toxiques pour le système immunitaire que l'exposition aux dioxines", ajoute-t-il.

Des études précédentes ont montré que des concentrations de PFC chez les souris, similaires, toute proportion gardée, à celles mesurées chez certaines personnes, suppriment la réponse immunitaire de ces animaux, rappellent les auteurs de la recherche. Mais ils notent que les effets néfastes de ces substances chimiques sont très peu connus chez les humains.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.