Femina Logo

santé

Les cycles menstruels seraient perturbés par la pollution de l’air

Regles perturbees pollution

C'est prouvé, les particules fines ont un impact sur le système endocrinien et reproducteur.

© Tim Gouw / Unsplash

Alors que la Commission Européenne convoquait ce 30 janvier 2018 les «plus mauvais élèves» en matière de qualité de l’air, une étude vient d'établir un lien entre la pollution atmosphérique et le dérèglement du flux menstruel.

Selon Shruthi Mahalingaiah, principale responsable de cette enquête scientifique, il s'agit de la «première fois» qu’une telle connexion (aussi démoralisante soit-elle) est trouvée.

Brisez le tabou des règles… enfin!

Des risques d’infertilité aux conséquences pour le nouveau-né

Les tests effectués par les chercheurs de l’université de Boston sur 35 000 jeunes filles âgées de 14 à 18 ans ont des conclusions sans appel: les adolescentes les plus exposées à la pollution, étaient également celles dont les cycles étaient les plus irréguliers.

Outre le fait que les particules fines endommagent la fertilité, peuvent entraîner de graves problèmes respiratoires ou des maladies cardiovasculaires, elles auraient un réel impact sur les systèmes endocrinien et reproducteur. Ainsi qu'en déduit la scientifique américaine, «la réduction des émissions de particules fines est une priorité au niveau mondial et individuel».

En 2015, en Suisse, l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) soulignait que 3000 personnes mouraient à cause de la pollution de l’air, même si en comparaison internationale, le pays peut se vanter d’avoir une atmosphère relativement propre. Belle journée tout de même, sous le smog…

Banc d’essai: les nouveaux «trucs» pour les règles

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.