Femina Logo

santé

Les jeunes citadins plus touchés par les allergies alimentaires

Une étude montre que les enfants résidant en ville sont deux fois plus susceptibles de développer une allergie aux cacahouètes et aux fruits de mer que leurs pairs campagnards.
© DR

Les enfants qui vivent dans des agglomérations densément peuplées sont deux fois plus susceptibles de développer une allergie aux cacahuètes et aux fruits de mer, selon une étude menée par des chercheurs de la Northwestern University de Chicago.

Après avoir dressé la carte du nombre de cas chez 38.465 mineurs de moins de 18 ans aux Etats-Unis, des chercheurs ont découvert que 10% des jeunes citadins présentaient des allergies alimentaires contre 6% chez les petits campagnards. Seulement 1,3% des enfants étudiés en milieu rural souffraient d'allergie à la cacahuète, contre 2,8% dans les grandes villes. Les chercheurs ont noté une tendance similaire du côté des fruits de mer, les petits ruraux allergiques à ces produits n'étaient que 0,8%, contre 2,4% en ville.

Cette étude a aussi permis d'identifier les Etats américains les plus touchés par ce type d'allergies, à savoir le Nevada, la Floride, la Géorgie, le New Jersey, le Delaware, le Maryland et le District of Columbia. Même si cette étude n'explique pas les raisons de ce phénomène, les scientifiques émettent l'hypothèse que les enfants qui grandissent à la campagne sont exposés à certains germes, dès le plus jeune âge, qui pourraient les protéger des allergènes.

Autre hypothèse possible pour expliquer ce phénomène, la pollution présente en ville pourrait déclencher l'apparition de certaines allergies.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.