Femina Logo

santé

Les sportifs sont plus performants au travail

Running
© DR

Un bref jogging ou quelques longueurs de piscine à la pause de midi. Une heure de fitness ou de squash après le travail. Réussir à caser une activité sportive dans les trous de son agenda professionnel, ce n’est pas toujours évident. Et puis ajouter des courbatures à la fatigue et au stress d’une journée bien remplie, ça peut sembler kamikaze...

Pas du tout, révèle une étude récemment relayée par le quotidien français «Le Dauphiné libéré»: les employés qui démontrent une fibre sportive seraient non seulement moins souvent malades, mais également de meilleure humeur et plus productifs.

Dopés à l'endorphine

Pour parvenir à ces conclusions, le cabinet de conseil Goodwill Management, mandaté par l'Organisation patronale du Medef et le Comité national olympique et sportif français, a questionné plus de 200 entreprises et épluché 150 études scientifiques sur le sujet. Il met ainsi en évidence un absentéisme pour cause de maladie moins prononcé chez les salariés pratiquant une activité physique régulière.

L’enquête révèle aussi le rôle majeur de l’endorphine, l’hormone du bien-être. Libérée dans l’organisme au moment de l’effort, elle permet alors au sportif de faire baisser son niveau de stress et d’augmenter sa motivation une fois au bureau. Résultat: les salariés actifs démontreraient une productivité 6 à 9 % supérieure à la moyenne. De quoi séduire sérieusement les entreprises qui n’auraient pas encore installé de salle de sport dans leurs locaux.

Nicolas vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.