Femina Logo

santé

L'hormone de l'attachement pourrait rendre les hommes plus fidèles

Une hormone jouerait un rôle dans la fidélité masculine.
© DR

Des chercheurs de l'Université de Bonn ont administré à des hommes en relation monogame une dose d'ocytocine en spray, et ont trouvé qu'ils restaient plus éloignés (entre 10 cm et 15 cm) de belles femmes qu'ils ne connaissaient pas, que les hommes qui avaient reçu un placebo. L'expérience a aussi été menée sur des célibataires, mais les pulvérisations d'ocytocine n'avaient aucun effet sur la distance prise par les hommes.

"Comme l'ocytocine a la réputation d'accroître la confiance en l'autre, nous nous attendions à ce que les hommes sous l'influence de l'hormone se laissent plus approcher par les femmes de l'expérience, mais c'est l'inverse qui s'est produit", a commenté le chercheur René Hurlemann, dont l'étude est parue le 14 novembre dans The Journal of Neuroscience.

Chez l'homme, l'ocytocine encourage l'attachement aux membres de la famille, et peut réduire les conflits au sein des couples. Le site MyHealthNewsDaily cite par ailleurs une étude récemment parue, qui montrait que les couples qui enregistraient un fort taux d'ocytocine en début de relation étaient plus susceptibles de rester ensemble que les couples disposant d'un niveau moindre de cette hormone.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Dans vos écouteurs

E14: Comment chasser la déprime saisonnière

Quand le soleil décide de se coucher à l'heure du goûter, il est parfois difficile de ne pas se sentir épuisé, démoralisé, démotivé... Afin de nous aider à lutter contre les effets du manque de lumière, une psychologue et coach détaille une véritable stratégie anti-blues, en s'inspirant des pays scandinaves. Comme un petit shot de vitamine D.

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.