Femina Logo

santé

Maux de tête à répétition? Vous êtes trop stressée!

Istock 000011983180small

Les migraines du week-end nous saisissent lorsque l'on commence à se détendre.

© iStock

Si vous passez des heures tendue comme un arc face à votre ordinateur ou que les soucis vous submergent, il y a de fortes chances que vous ayez des maux de tête en prime. Logique, puisque le stress est un déclencheur connu de toutes une série de douleurs. Des chercheurs de l’Université de Duisbourg (Allemagne) viennent maintenant d’établir que cette souffrance augmente à son tour notre état de tension, rapporte le quotidien britannique «The Daily Mail». Du coup, on risque de devoir supporter davantage de moments où notre tête est prise dans un étau.

Pour prouver cette capacité aggravante du stress, plus de 5'000 personnes âgées entre 21 et 71 ans ont été suivies sur une période de deux ans. A intervalles réguliers, ils devaient indiquer quand ils avaient récemment souffert de maux de tête et quel était leur niveau de stress au moment où ils en avaient ressenti les premiers signes. Conclusion: plus on subit de tensions, plus on a mal à la tête et plus il y a de risque que les crises se répètent et deviennent chroniques.

Gare à la migraine du week-end

Seule parade possible: se détendre… Oui, mais quelques petits moments zen par ci par là ne suffisent pas. Parce que quand on ne se laisse aller que de temps en temps, cela cause aussi des maux de tête! Au point que les médecins appellent «migraine du week-end» les maux de tête qui vous prennent justement quand vous ralentissez en fin de semaine. Pour vraiment interrompre le cercle vicieux stress- maux de tête- encore plus de stress-, c’est donc tout son rythme de vie qu’il faut ralentir.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.