Femina Logo

santé

Orgasme bloqué

Femme masturbation 0
© DR

Active sexuellement depuis 20 ans, bien dans mon corps et sans tabou, je ne suis jamais parvenue à jouir «sous la main ou la langue» de mon partenaire, aussi talentueuse soit-elle, alors que je ne peine pas à atteindre l’orgasme lorsque je me caresse, en sa présence ou seule… J’ai le sentiment d’un blocage quelque part que je ne parviens pas à désamorcer… Je me considère très épanouie sexuellement, mais ce petit truc-là, j’aimerais VRAIMENT pouvoir le dépasser! Ana

Bravo pour votre épanouissement sexuel qui semble être le fruit de recherches actives, d’expériences multiples et d’une attention particulière portée à cette sphère intime de votre vie. J’adore entendre une femme dire qu’elle se sent bien dans son corps et qu’elle vit sa sexualité sans tabou et manifestement avec beaucoup de joie! Vous avez tout à fait raison de me poser votre question car on peut progresser et se perfectionner à tout âge et, même si le corps vieillit au fil du temps, cela n’empêche pas d’en tirer plus de plaisirs. Car on se connaît de mieux en mieux et, avec la maturité, on se libère peu à peu du poids de notre éducation familiale et religieuse et des conventions morales et sociales qui constituent souvent un carcan à effet inhibiteur sur le développement psycho-sexuel féminin.

Et justement vous constatez qu’il vous reste encore un «petit blocage» qui vous empêche de jouir «sous la main ou la langue de votre partenaire, aussi talentueuse soit-elle»… Quelle jolie expression pour décrire un problème fréquemment rencontré dans mon cabinet de sexologue! Car vous n’êtes de loin pas la seule à avoir ce type de difficulté. Et c’est étonnant comme un problème d’ordre psychologique, émotionnel ou relationnel, peut se manifester sous la forme d’un blocage physique, alors que vous semblez fort bien maîtriser l’art de l’orgasme quand vous le pratiquez vous-même…

La version la plus fréquente de ce trouble sexuel est l’impossibilité de parvenir à l’orgasme en présence d’un partenaire, alors que cela ne pose aucun problème quand on est seule. Cela peut venir d’un manque de confiance dans le partenaire ou d’une difficulté d’engagement affective ou relationnelle. Ce n’est pas toujours facile de se laisser aller à la jouissance en présence et sous le regard d’un tiers, même s’il a l’air bienveillant à votre égard… Et certains hommes sont si obnubilés par le fait de donner du plaisir à la femme qu’ils lui transmettent leur angoisse de performance avec les déboires qui accompagnent ce challenge. Non, l’amour ne se mesure pas qu’au nombre des orgasmes octroyés!

Mais vous parvenez à jouir avec votre partenaire si vous vous caressez à votre manière, donc ce n’est pas sa présence qui vous inhibe… Vous ne précisez pas si vous parvenez à jouir avec lui pendant le coït ou pas? Parce que certaines femmes parviennent à s’abandonner à l’orgasme vaginal quand elles font l’amour, mais pas avec des caresses clitoridiennes. Comme si l’orgasme vaginal était plus correct et légitime que l’orgasme clitoridien? Ou parce qu’on peut s’accorder un orgasme à deux, par stimulation génitale réciproque et simultanée, mais pas un orgasme à sens unique par stimulation manuelle ou linguale. Nous avons toutes des idées très précises et bien arrêtées sur «ce qu’il faut faire ou ne pas faire» qui varient en fonction de ce qu’on nous a inculqué ou appris en matière de sexualité.

L’hypothèse la plus vraisemblable c’est que vous aimez avoir le contrôle sur ce qui se passe. Vous êtes de nature directive et prendre les devants ne vous fait pas peur. Vous semblez vivre votre sexualité de manière active et c’est la meilleure façon de parvenir à l’épanouissement pour une femme. La passivité et la soumission ne doivent pas être votre style ni votre tasse de thé. Mais lorsqu’il s’agit de vous abandonner complètement aux caresses de l’autre, vous devez accepter de perdre totalement le contrôle des opérations si vous souhaitez parvenir à la jouissance ultime. Et c’est là que vous vous bloquez. Car, manifestement, ce n’est pas une question de manque d’aptitude, d’expérience ou de talent chez votre partenaire, ce qui peut parfois être une excellente raison pour ne pas réussir à atteindre l’orgasme sous sa main ou sous sa langue… Alors, il vous faut apprendre le lâcher prise et à vous abandonner, corps et âme. Vous pourriez essayer une méthode comme la relaxation ou la sophrologie ou une approche plus psycho ou sexothérapeutique.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Dans vos écouteurs

E14: Comment chasser la déprime saisonnière

Quand le soleil décide de se coucher à l'heure du goûter, il est parfois difficile de ne pas se sentir épuisé, démoralisé, démotivé... Afin de nous aider à lutter contre les effets du manque de lumière, une psychologue et coach détaille une véritable stratégie anti-blues, en s'inspirant des pays scandinaves. Comme un petit shot de vitamine D.

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.