Femina Logo

... Mais un article publié ce mois-ci dans le New York Times met en garde contre les blessures (blocages en tous genres et autres dégâts au genou et au dos) que peuvent occasionner les torsions et acrobaties yogis, même chez les plus en forme d'entre nous. En réponse à cet article, le site dédié MyHealthNewsDaily a publiéle 19 janvier une série de conseils et d'astuces permettant d'éviter ces blessures inutiles.

Les postures imposant de se pencher en avant, Uttanasana par exemple, peuvent causer du tort aux personnes souffrant d'ostéoporose. Le Docteur Loren Fishman, également professeur de yoga, a expliqué à MyHealthNewsDaily que ces personnes étaient susceptibles de "se fracturer la colonne vertébrale et [que] les personnes souffrant de hernies discales pouvaient être confrontées à de fortes douleurs en exécutant ces mouvements".

Se pencher en arrière peut également s'avérer dangereux pour d'autres. En cas de hernie discale, le docteur Fishman n'exclut pas totalement la pratique du yoga, affirmant qu'il peut s'avérer thérapeutique. Cependant, pour les personnes présentant une sténose du canal lombaire, une compression du nerf sciatique due au rétrécissement de ce canal, les postures nécessitant de se pencher en arrière peuvent aggraver les choses.

La posture consistant à se tenir sur la tête est peut-être une voie vers l'illumination de l'esprit, mais elle n'est pas à conseiller à tout le monde. "Les avantages des postures inversées sont indéniables. Elles contribuent à renforcer le diaphragme, à aider les personnes souffrant d'asthme, aident à soigner les emphysèmes et les bronchites en faisant remonter le sang vers les régions supérieures du poumon, peu irriguées. Mais si vous avez des problèmes de dos ou de cou, souffrez de glaucome, ou de problèmes cérébrovasculaires, elles sont à éviter. En cas de hernie discale ou d'arthrite il faut éviter les postures sur les épaules, selon le docteur Fishman.

Les postures de torsion peuvent "aider à détendre le dos et les hanches, masser les organes abdominaux et augmenter l'afflux sanguin vers la colonne vertébrale", précise MyHealthNews. Mais évidemment, après une opération des hanches, elles sont déconseillées. Cependant, contrairement à une croyance répandue, le docteur Fishman pense que les personnes souffrant d'ostéoporose peuvent les patiquer sans risquer de complications ou de blessures.

De plus, le yoga pratiqué dans des salles chauffées, comme le yoga Bikram, peut améliorer la santé et peut avoir un effet bénéfique sur l'élimination des graisses, mais il s'agit d'exercices contraignants qu'on ne peut une fois encore recommander à tout le monde, particulièrement aux personnes malades.

Par exemple, il est conseillé aux personnes souffrant de sclérose en plaques de tout bonnement éviter la pratique, selon le docteur Fishman. Le yoga Iyengar constituerait une alternative de choix, car il se concentre sur l'alignement et permet de prendre appui sur des accessoires.

Lire l'article: myhealthnewsdaily.com

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.