Femina Logo

À l'occasion de la journée mondiale de l'orgasme, le 21 décembre 2014, une étude Ifop pour Cam4 révèle que 79% des femmes ont rencontré des difficultés à jouir au cours des douze derniers mois. Plus inquiétant, 10% des Françaises en couple n'ont pas d'orgasme depuis plus d'un an.

À l'heure où le sexe est un sujet décomplexé, par la profusion de sujets sur Internet et dans les médias, l'orgasme féminin s'impose toujours comme un grand mystère. Car toutes les Françaises ne jouissent pas à chaque rapport sexuel. Au cours des trois derniers mois, seules 43% ont atteint le plaisir sexuel chaque semaine avec leur partenaire. Aussi, 31% ont dû se contenter d'un orgasme par mois et 7% moins d'une fois par mois. À noter que 3% de Françaises en couple ne sont jamais grimpées au rideau avec leur amoureux.

La sexualité du couple est encore «phallocentrée». Aujourd'hui, les femmes parviennent moins souvent que les hommes à atteindre le septième ciel. 33% des répondantes avouent ne pas avoir eu d'orgasme au cours de leur dernier rapport sexuel. Ils ne sont que 6% chez la gent masculine. La raison: la pénétration vaginale reste l'acte sexuel le plus fréquent (83%), malgré son manque d'efficacité. 38% des Françaises le disent, la stimulation clitoridienne est indispensable en plus du geste.

De même, si le missionnaire reste la figure la plus pratiquée (72%), la levrette procure moins de bonheur et s'impose pourtant à la deuxième place des positions les plus exécutées. Les Françaises préfèrent de loin se tenir sur leur homme, avec l'andromaque (58%) ou en faisant le gaufrier (57%).

Ce manque d'orgasme dans la vie des Françaises n'est pas sans conséquence. Près des deux tiers (63%) ont déjà simulé lors d'un rapport au cours de leur vie et 9% avouent même feinter régulièrement.

Cette étude a été réalisée du 25 au 27 novembre 2014 auprès d'un échantillon de 1006 femmes françaises, représentatif de la population féminine âgée de 18 ans et plus.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.