Femina Logo

Parmi les résultats les plus intéressants de l'étude réalisée par le Dr Alan Hirsch, neurologue et psychiatre américain spécialisé dans le goût, il semblerait que si la vanille -le plus basique et standard des parfums- a souvent été liée à des personnalités prosaïques, ennuyeuses et prévisibles, il en est en fait tout autrement. Le Dr Hirsch met en évidence que les personnes qui font ce choix sont certes facilement influençables mais aussi idéalistes et impulsifs.

De même, malgré leur "profil goûteux" et couleurs schizophréniques, les "rainbow sherbets" cachent un côté obscur, puisqu'ils seraient plutôt choisis par des personnes analytiques, décisives et pessimistes, explique le scientifique.

Dans le cadre de cette étude, commanditée par Baskin-Robbins, des adultes entre 18 et 65 ans ont effectué des tests de personnalité et de psychiatrie qui ont été analysés et corrélés avec les préférences de parfums.

Voici ce que révèlent les parfums de glace:

Vanille impulsif, facilement influençable, idéaliste
Chocolat emphatique, gai, charmant, séducteur, attirant et candide
Fraise tolérant, loyal, introverti
Mint chocolate chip raisonneur, austère, prudent
Cookie dough ambitieux, compétitif, visionnaire
Pralines and cream attentionné, affectueux, qui évite le feu des projecteurs
Café scrupuleux, consciencieux, perfectionniste
Chocolate chip généreux, compétent, combatif
Rainbow sherbet analytique, décisif, pessimiste
Rocky road agressif, attirant, à l'écoute

Nestlé a eu la même idée pour le site IceCream.com, qui assure que ceux qui préfèrent "butter pecan" peuvent être caractérisés comme conservateurs sur le plan financier, travailleurs, loyaux, respectueux et très sensibles aux émotions des autres.

Par ailleurs, en réponse au diagnostique du Dr Hirsch, ceux qui aiment la vanille sont décrits comme des originaux et des preneurs de risques qui agissent davantage sur leur intuition que sur la logique et qui se mettent de hauts objectifs dans la vie.

1 / 1© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.