Femina Logo

A Noël ou lors du Réveillon, les tentations sont partout, des délicieux chocolats accrochés au sapin aux petites verrines de l’apéro en passant par les sauces à se damner et les biscuits concoctés par grand-maman. Comment espérer ne pas prendre 3 tailles en plus avec un tel programme culinaire, répété non-stop ou presque durant 2 semaines? Facile, il suffit d’éviter les pièges qui se dressent sur la table en optant pour les produits les plus légers caloriquement parlant. Par exemple…

Du champagne plutôt qu’un cocktail

L’alcool de façon générale chiffre lourd sur la balance. Mais avec les alcools forts (rhum, vodka, whisky, etc.), on atteint carrément des sommets! Préférez une coupe de champagne, nettement moins calorique. Et limitez-vous à un seul verre de vin durant le repas.

Des crudités plutôt que des petits fours

Oui oui oui, on est sévères. Mais plutôt que de zapper tous vos efforts en vous ruant sur les croissants au saumon, les feuilletés chèvre frais ou les cuillères apéritives au boursin, jetez-vous sur les carottes. Miam, de délicieuses crudités accompagnées d’une sauce au séré light! Pour éviter d’arriver totalement affamée à l’heure de passer à table, croquez dans une pomme ou buvez un petit verre de lait une heure avant le début des réjouissances.

Des huîtres plutôt que du foie gras

Les crustacés, les huîtres et les coquillages seront vos meilleurs alliés: ils combinent protéines, vitamines et sels minéraux tout en affichant très peu de lipides. De vrais champions! On préfère donc largement ces derniers au foie gras, qui comme son nom l’indique, est bien trop riche. Si l’on craque, on évite toutefois de le consommer avec de la confiture de figues ou d’oignons.

De la truite fumée plutôt que du saumon

C’est peut-être une tradition, mais votre petite assiette de saumon fumé fait grimper en flèche votre bilan calorique. Vous ne pouvez résister aux toasts (légèrement) beurrés, aux câpres et au citron qui pique? Jetez-vous plutôt sur quelques savoureuses tranches de truite fumée. Par assiette, le poisson d’eau douce comporte 100 calories de moins que le saumon.

Du poisson plutôt que du chapon

On ne vous l’apprend pas: rien de plus calorique qu’un chapon servi avec une sauce et des châtaignes. Si vous ne pouvez faire l’impasse sur ce plat, pensez à garnir votre assiette de légumes et allez-y mollo sur la viande et les féculents. La dinde est déjà (un petit peu) moins grasse que son cousin mais, dans l’idéal, privilégiez un plat à base de poisson.

Une bûche glacée plutôt qu’une bûche pâtissière

La bûche «traditionnelle» se compose d’une crème pâtissière extrêmement riche en beurre. A elle seule, elle comporte autant de calories qu’un repas quotidien! Coupez-vous de préférence une belle tranche de bûche glacée, plus digeste et plus light. Ou, encore mieux, concoctez un dessert à base de sorbets, comme des mandarines, des oranges ou des citrons givrés. Le dessert idéal pour terminer le repas sur une note sucrée sans aucun remord!

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.