Femina Logo

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. La forme aussi: selon une étude de la Northwestern University (Etats-Unis), les personnes qui s’exposent aux premiers rayons du soleil auraient un indice de masse corporelle plus faible que les lève-tard. A l’inverse, priver son organisme de la lumière matinale peut dérégler l’horloge interne et le métabolisme, et favoriser la prise de poids, estiment les chercheurs.

Le soleil régule 20% du poids corporel

«La lumière est un signal biologique puissant et le moment approprié, l'intensité et la durée d'exposition peut représenter un facteur de risque potentiellement modifiables pour la prévention et le traitement de l'obésité dans les sociétés modernes», estime le Docteur Phyllis C. Zee, co-auteur de ces travaux dont les résultats ont été publiés dans la revue spécialisée PLos One. Ainsi, la lumière naturelle entre 8 heures et midi aurait la capacité de réguler 20% du poids corporel.

Mieux: «ce facteur est indépendant du niveau d'activité physique, de l'apport calorique, de la durée du sommeil ou encore de l'âge de l'individu», explique Kathryn Reid, professeur agrégé de neurologie et co-auteur de l'étude. Toutefois, pour le Docteur Phyllis C. Zee, «d’autres études sont nécessaires pour comprendre la relation et les mécanismes reliant le calendrier de lumière et le contrôle de poids.»

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E28: Comment digérer les bouleversements actuels

Dans un format réinventé pour respecter les mesures de sécurité, on vous parle des façons d'accepter et de s'adapter à la nouvelle réalité que nous impose le Coronavirus. Comme un petit «pep talk» motivant, nous vous relayons les conseils rassurants d'un expert, pour rester indulgents envers soi-même, en cette période bien particulière. 

Dans vos écouteurs

E27: Comment alcaliniser notre organisme pour booster notre forme

Certains aliments peuvent-ils vraiment rendre notre corps plus acide, et détériorer ainsi notre santé? Faut-il donc manger davantage d'aliments qui, au contraire, basifient notre organisme? Dans cet épisode dédié à l'alimentation, un micro-nutritionniste démêle le vrai du faux en ce qui concerne le régime alcalin et offre plusieurs pistes pour une alimentation optimale. (Spoiler: non, cela ne signifie pas qu'il va falloir bannir le chocolat!)

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina