Femina Logo

santé

Silhouette plus fine et tonique, comment faire?

Femme Balance
© DR

Pourquoi? comment se fait-il que le corps ne maigrit pas ou quasi pas, même en ayant un apport de nourriture inférieur à ses besoins? Comment expliquer qu’à l’inverse certaines personnes prennent du poids en ne mangeant presque rien, en se frustrant constamment…? Comment expliquer les problèmes de comportements alimentaires, de compulsions…

Nous avons tous un poids idéal: Cela s’appelle le «set point» en anglais, le poids d’équilibre. C’est le poids que chaque individu devrait garder toute sa vie avec très peu de variation lorsqu’il mange lorsqu’il a faim et à sa faim! Ainsi les personnes qui gardent un poids stable toute leur vie adaptent leurs besoins alimentaires à leurs dépenses, sans effort et sans s’en rendre compte. C’est l’organisme qui fait ce travail. Mais justement il se peut que l’organisme soit perturbé à un autre niveau que le niveau physiologique.

Il y a donc autre chose, un blocage? Un problème émotionnel? Il semble alors logique que la prise en compte émotionnelle de la personne, ce qu’elle vit, est très importante, très souhaitable même. Décoder, c’est comprendre le sens de ce qui se passe, observer la relation entre un symptôme, un comportement et le message du corps afin de nous faire prendre conscience de nos ressentis et de comment on y réagit pour pouvoir se déprogrammer. Le décodage biologique explique et traduit ce que le mal physique nous dit de notre mal émotionnel.

Ce qui intéresse notre cerveau, c’est la survie de notre corps! En décodage biologique Les problèmes de poids ont comme origine «un conflit d’abandon».

Il y a des avantages à être gros

1er avantage: stocker de la graisse. C’est une réserve de survie, ce qui veut dire que si on est gros on a plus de chances de survivre. Comme la personne ne solutionne pas son conflit (d’abandon) elle refait des réserves sans arrêt, elle mange!

Le 2e avantage: être plus fort pour sauver sa vie

3e avantage: Le besoin d’être vu, reconnu, en effet en étant gros on prend plus de place, on est «vu» plus facilement.

Vous avez un constant besoin d’être reconnu par les autres, vous vivez avec la peur de la non-approbation des autres, vous ne parvenez pas à mettre les limites du non? Et un jour votre corps va vouloir vous protéger en prenant de plus en plus de place… Ou vous vous sentez agressé (graissé) et des protections se mettent en place, car les limites et le non que vous ne pouvez dire, votre corps s’en charge. Notre corps réagit sous l’ordre du cerveau inconscient en termes de survie. Pour nos cellules un corps stressé est un corps qui ressent le danger et qui va donc faire des réserves.

Il en est de même au niveau des troubles alimentaires: c’est peut-être parce que vous mangez trop que vous êtes obèse, mais vous mangez trop parce que vous représentez un conflit biologique. Celui-ci s’exprime par le biais de vos kilos superflus. Vous avez le choix: soit vous battre contre vous-mêmes soit reprendre contact avec qui vous êtes vraiment.

Aucun régime ne peut faire maigrir une personne qui vit un conflit d’abandon. Ou elle maigrira et reprendra chaque fois ses kilos quelque temps plus tard… L’obésité tout comme la maigreur est des maladies. A leur origine il existe un conflit qu’il convient donc de solutionner pour revenir à un poids optimal. Il faut garder à l’esprit que notre cerveau réfléchit en termes de besoin vital afin que l’organisme soit le plus performant possible.

L’idée est donc en tout premier de «prendre conscience» de ce que l’on vit actuellement ou ce que l’on a vécu auparavant afin de trouver «un sens» à ce qui nous arrive afin de pouvoir aller dans la direction d’un apaisement, d’une acceptation, d’un pardon. Ceci au travers d’un travail sur soi qui va nous permettre de lâcher «ce conflit» qui ne nous sert plus à rien afin de pouvoir guérir.

Et vous avez-vous un signe, un symptôme qui nécessiterait une recherche sur les causes de votre surpoids?

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.