Femina Logo

Ce nouvel appareil développé par l'étudiante en doctorat Loes Segerink et ses collègues du MESA+ Institute for Nanotechnology de l'Université de Twente à Enschede, permet de compter précisément ses spermatozoïdes et d'en mesurer la mobilité.

Même si ce genre de tests à domicile existent déjà, on peut citer FertilCount et Home Semen Analysis Kits de Kokopelli Technologies, les chercheurs avancent que le leur va plus loin, en donnant des résultats qu'ils disent plus fiables, proposant plus de détails sur la concentration et la mobilité des spermatozoïdes, et ce en toute simplicité et à un moindre coût.

Le fait de procéder à cet examen à domicile permet d'éviter des tests médicaux embarrassants pour lesquels l'homme doit fournir en clinique un échantillon de sperme analysé dans l'heure.

Cependant, ce nouveau type de tests soulève des questions épineuses, car recevoir un diagnostic de stérilité seul chez soi peut poser problèmes. "Même s'ils sont indéniablement utiles, de tels kits soulèvent aussi des question éthiques: sans le diagnostic professionnel qui les accompagne habituellement, ils peuvent s'avérer plus négatifs que positifs", selon le magazine britannique spécialisé New Scientist à propos du nouveau test.

L'Université de Twente a annoncé que la chercheuse Loes Segerink défendait sa thèse de doctorat sur ce nouveau kit cette semaine, ce qui signifie qu'il faudra encore attendre un certain temps avant de le trouver en magasin. A noter qu'elle a déjà reçu cette année une bourse pour lancer son entreprise, selon un communiqué, et que plusieurs marques prennent déjà part au projet.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.