Femina Logo

santé

Une activité sportive quotidienne renforce le coeur

Les chercheurs ont trouvé que plus la personne était active, plus son risque d'insuffisance cardiaque baissait.
© DR

«Vous n'avez pas besoin de courir un marathon pour profiter des bienfaits de votre activité physique - même une activité très peu soutenue peut produire des effets positifs», explique le professeur Kasper Andersen, coauteur à l'université d'Uppsala, en Suède.

Le docteur Andersen et son équipe ont observé l'activité physique totale de 39 805 personnes bien portantes âgées de 20 à 90 ans, dès 1997. Les participants ont autorisé aux chercheurs d'accéder à leurs dossiers médicaux afin de pouvoir noter leurs hospitalisations, leurs diagnostics et d'autres facteurs pouvant affecter les résultats.

Les participants ont rempli des questionnaires à propos de leurs habitudes quotidiennes relatives au tabagisme, à la prise de médicaments ou à la consommation d'alcool mais aussi à leur activité physique récréative ou en lien avec leur emploi. Les chercheurs ont trouvé que plus la personne était active, plus son risque d'insuffisance cardiaque baissait. De plus, leurs résultats ont montré que l'exercice physique réussissait aussi bien aux hommes qu'aux femmes.

Les personnes qui faisaient plus de sport pendant leur temps libre - au-delà d'une heure d'exercice modéré ou une demi-heure d'activité vigoureuse - voyaient leur risque d'insuffisance cardiaque baisser de 46%. Les chercheurs ont classé les activités en plusieurs catégories, la marche étant considérée comme un sport «peu soutenu», le jogging ou la natation étant «modérés» et les sports en compétition entrent dans la catégorie «sport soutenu».

Le coauteur de l'étude a conclu: «Nos recherches suggèrent que tout le monde pourrait tirer profit du fait de sortir de chez soi et de s'activer au quotidien». L'étude est parue dans la revue de l'American Heart Association appelée Circulation: Heart Failure.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.