Femina Logo

La couleur de la discorde

Le rouge Pantone dédié aux règles crée la polémique

Le rouge Pantone dédié aux règles crée la polémique

Décrite comme «énergisante et dynamique, qui encourage à aborder les règles de façon positive» par Pantone, elle n’est pas perçue de la même manière par tous les internautes.

© Getty Images

Avec sa nouvelle teinte baptisée «Period» («règles» en français), Pantone crée le buzz. L’objectif communiqué par l'entreprise? Lutter contre la stigmatisation des menstruations. Mais cette collaboration avec la marque suédoise Intima ne fait pas que des émules. La raison: la couleur choisie. Décrite comme «énergisante et dynamique, qui encourage à aborder les règles de façon positive» par Pantone, elle n’est pas perçue ainsi par tous les internautes.

Tempête sur le net

Si plusieurs soulignent le bien-fondé de l'initiative, d'autres montent au créneau sur les réseaux sociaux. «Qui a des règles de cette couleur? Ne devrions-nous pas déstigmatiser les règles en utilisant une teinte un «tout petit peu» plus réelle?», s’interroge Elysia sur Twitter. «Ce n’est pas une vraie couleur, mes yeux souffrent», s’indigne Angela.

«Je n’arrive pas à me décider: cette initiative est-elle géniale ou complètement foirée?» se demande Meg.

Laurie Pressman, vice-présidente du Pantone Color Institute, défend son point de vue sur Slate: «Il s’agit d’une teinte active et aventureuse, pour enjoindre les personnes qui ont leurs règles à se sentir fières de qui elles sont, à prendre possession de leurs règles en ayant confiance en elles, à se lever pour célébrer avec passion la vie puissante et excitante qu’elles ont en elles, et à pousser chacun et chacune, quel que soit son genre, à se sentir assez à l’aise pour parler spontanément et ouvertement de cette fonction corporelle aussi pure que naturelle.»

Cela ne suffit pas à convaincre Michelle Santiago Cortès, journaliste chez Refinery29. «Ce n’est la couleur d’aucun sang menstruel (ni d’aucun sang tout court), mais le rouge sucré des voitures de course et des conserves de cerise. Ça rappelle le logo YouTube et les notifications des applis.» Ce rouge qui «fait penser à beaucoup de choses, mais pas aux règles», est effectivement à des années lumières de la véritable couleur des menstruations. L’auteure de l’article aurait préféré qu’une version tirant sur le marron, bien plus réaliste, ait été utilisée.

Une cup dans un utérus, vraiment?

Second problème: l’illustration choisie par les deux entités pour communiquer sur le sujet. On y voit une cup dans un endroit totalement inapproprié, comme le souligne FlopsyPickle sur Twitter: «Je suis vraiment préoccupée par le fait que Pantone pense qu’une coupe menstruelle se place dans l’utérus.» Intimina n’a pas modifié le rouge sélectionné, mais utilise désormais un autre visuel (une cup seule) pour promouvoir la campagne.

«Quitte à offrir un nouveau regard sur les règles et à les débarrasser de leur aspect tabou, autant tenter de ne pas mettre de fausses informations dans la tête des personnes qui verront cette campagne», résume Slate.

Reste que le rouge choisi est toujours plus convainquant que le bleu classique utilisé depuis des dizaines d’années dans de nombreuses publicités. Et le geste de Pantone a l’avantage d’instaurer un débat, d’ouvrir la parole. Car comme le souligne Madmoizelle: «C’est incroyable que la maternité soit si idéalisée, si glamourisée, alors qu’elle serait impossible sans les règles qui, elles, sont vues comme sales et taboues.»

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Muriel vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E47: Comment renouer avec nos passions

Dans vos écouteurs

E46: Comment renforcer notre système immunitare

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina