Femina Logo

Nous avions dû, quelques décennies durant, nous contenter de l’Alpha, ancienne formule. Petit rappel pour les personnes peu versées dans les translations comportementales: le mâle Alpha relève de la catégorie «dominant». En clair, dans un groupe c’est celui qui aimante des grappes entières d’admirateurs. Et ce, évidemment, par opposition aux Omegas, légèrement plus pâlichons au niveau de l’aura. Mais, les Alphas des années 2012 ont ajouté de nouvelles cordes à leurs arcs. Ils ne sont plus uniquement des hommes virils, séduisants, taillés pour les postes de chefferies en tout genre.

Primo, ils débordent d’empathie. Mais attention, ils ne sont pas du genre à éclater en sanglots à la moindre confidence bouleversante. Le chef de meute, nouvelle version, décrypte les émotions des autres sans jamais dévoiler les siennes.

Deuzio, il appréhende la vie comme un jeu, une aventure rigolote. Mais encore? Les obstacles ne le laminent pas au contraire, il trouve cela épanouissant.

Tertio, les femmes et les love stories y afférentes ne sont pas sa priorité. Ce qui, du coup, fait grimper son sex-appeal en tête de gondole.

Et nous? On se demande si l’étiquetage des êtres humains ne serait pas une colossale faribole. Sur les bords.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E41: Les pouvoirs de l'écriture et comment se lancer

Dans vos écouteurs

E40: Comprendre et pratiquer l'autohypnose

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina