Femina Logo

La question

«Ma partenaire n’aime pas que je lui fasse de cunnilingus. J’aime beaucoup cette pratique. Je ne comprends pas pourquoi elle refuse.» [Jacques, 35 ans]

La réponse

Cher Jacques, Ne vous offusquez pas de l’attitude de votre amie. Elle n’est pas la seule à ne pas apprécier les joies du sexe oral. Bien qu’il soit devenu de bon ton de s’essayer à une multitude d’actes sexuels différents et que les rapports bucco-génitaux soient devenus la norme, il n’en demeure pas moins que chaque individu développe ses propres goûts en matière d’érotisme. Vous ne comprenez pas les raisons pour lesquelles elle n’apprécie pas cette pratique? En avez-vous déjà discuté? Peut-elle répondre à cette question?

Certaines femmes expliquent que les sensations procurées par la bouche ou la langue de leur amant ne leur plaisent pas. «Baveux», «mou», «collant», etc. Pour d’autres, le sexe oral représente une pratique interdite ou sale. Dès lors, les deux partenaires sont «souillés» s’ils la pratiquent. Mais il y existe d’autres motifs. Il est également tout à fait possible qu’elle ait besoin de temps, de confiance pour découvrir ces nouveaux plaisirs avec vous. Si c’est le cas, prenez le temps d’en parler et de lui suggérer la possibilité qu’elle définisse clairement ce dont elle a besoin pour explorer ces nouveaux horizons. D’un autre côté, vous pouvez aussi vous interroger sur vos propres goûts: qu’est-ce qui vous plaît tant dans cette pratique? Dans mon expérience de sexologue, j’ai rencontré de nombreux hommes qui appréciaient le cunnilingus car ils menaient leur partenaire jusqu’à l’orgasme.

Pour l’homme, la pression de la performance descend: il n’a plus besoin de contrôler son excitation afin de retarder l’éjaculation. Si c’est votre cas, trouvez d’autres moyens de l’accompagner vers la jouissance. Gardez à l’esprit que vous ne pouvez pas l’y emmener seul. Elle reste l’actrice principale de son plaisir. Si vous cherchez une autre forme de volupté dans cette pratique, demandez-vous s’il y a d’autres voies à emprunter, des voies qu’elle apprécierait davantage.

Notre expert

Cette semaine, envoyez vos questions à Nicolas Leuba, psychologue-psychothérapeute FSP, thérapeute de couple, spécialiste en sexologie SSS: nicolas.leuba@femina.ch


A lire aussi:
Peu démonstratif au lit: Comment s’assurer qu’il grimpe aux rideaux?
Faire l’amour quand il fait chaud: les positions à tester
Je n’arrive pas à avoir d’orgasme avec mon mec: que faire?

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina