Femina Logo

La question

Je vis une relation homosexuelle et je ressens un manque car mon partenaire est peu présent. D’un autre côté, j’ai l’impression de trop me masturber et cela me dérange. Comment diminuer cette pratique?

La réponse

Même si cela vous semble certainement aller de soi, il n’y a pas de rapport entre masturbation et homosexualité. Cela étant posé, prenons le temps de réfléchir à votre question. Dans votre message, il me semble en discerner deux. La question du manque et celle de la masturbation. Je vais les aborder séparément.

Vous entretenez une relation avec un partenaire. S’agit-il d’un lien affectif ou plutôt de rencontres sexuelles? Ici il s’agit de savoir si vous et votre partenaire avez les mêmes besoins. Si votre partenaire n’envisage ce lien que comme l’occasion d’expériences érotiques alors que vous vous êtes attaché et désirez vivre une intimité affective, il me paraît clair que vous risquez de sentir un manque. Prenez le temps de clarifier vos attentes et celle de cet homme que vous côtoyez.

La masturbation est une pratique qui apparaît très tôt dans le développement de l’enfant et contribue au développement non seulement du rapport au corps mais aussi de l’affectivité. En ce sens, elle est normale. De plus, chez certains d’entre nous, elle permet de gérer des émotions désagréables telles que l’angoisse ou un manque affectif. De ce point de vue, plus nous sommes confrontés à des vécus perturbants, plus nous pourrions utiliser la masturbation comme un remède à nos maux.

Puis glisser dans une pratique abusive et source de souffrance. En effet, si ce comportement envahit votre vie quotidienne, il n’est pas rare de le vivre avec difficulté. De surcroît, les conséquences relationnelles et psychologiques peuvent également s’avérer lourdes. Si votre partenaire ou vous-même avez une vision négative de ce comportement sexuel, vous pouvez alors ressentir une dévalorisation lorsque vous le pratiquez.

Avant de diminuer cette pratique, demandez-vous pourquoi vous souhaitez ce changement et à quoi sert cette masturbation. Est-ce que ces raisons vous semblent convenables? Avez-vous d’autres stratégies pour atteindre cet objectif? Si le problème demeure, adressez-vous à un spécialiste qui pourra vous accompagner dans ce changement comportemental.

Notre expert

Cette semaine, envoyez vos questions à Nicolas Leuba, psychologue-psychothérapeute FSP, thérapeute de couple, spécialiste en sexologie SSS: nicolas.leuba@femina.ch


A lire aussi:
J’ai découvert mon homosexualité à 35 ans
Comment prendre en main sa libido
Rencontres: comment organiser un plan à 3 (ou plus si affinités)?

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Dans vos écouteurs

E23: Comprendre notre microbiote intestinal pour mieux le soigner

S'il vous arrive de vous poser des questions sur votre digestion, cet épisode est fait pour vous. Le Professeur Gilbert Greub, Directeur de l'Institut de Microbiologie du CHUV, nous explique le fonctionnement du microbiote intestinal, corrige certaines de nos idées reçues et nous rassure sur de nombreux points. On en parle enfin, pour se sentir mieux (et éclairé) ensuite!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina