Femina Logo

La question

«Je me sens très mal dans ma sexualité et ce depuis la puberté, lorsque ma mère critiquait ma façon d’être avec les garçons. Je n’arrive pas à me laisser aller et je redoute de me montrer nue devant un homme.»
[Jessica, 39 ans]

La réponse

L’adolescence est une période de construction identitaire sur les plans personnel, sexuel et du genre. Le contexte dans lequel nous évoluons influence cette construction. Lorsqu’une fille devient une femme, elle est exposée aux regards de l’entourage et de la société: la façon dont elle vit les transformations de son corps est marquée par les messages reçus. Ainsi, un parent qui enjoint l’adolescente de cacher une poitrine venant de se développer suggère un message qui peut entraver le développement de soi. Elle peut comprendre que cette partie du corps, signe de féminité, ne doit pas être visible pour différentes raisons. Soit les raisons sont explicites et l’adolescente risque d’être soumise aux normes parentales, soit elles sont implicites et la jeune se construit des idées quant à ce que le parent pense. Si ces messages sont fréquents, alors l’image de soi est marquée en profondeur.


A lire aussi:
Daphné Bürki réprimande Manuel Valls en dévoilant un sein
De jeunes mamans posent nues après leur accouchement
Sexualité: j'ai peur de me mettre nue


La sexualité est l’un des espaces où se révèle notre façon d’être homme ou femme: discret, brute, joueur, etc. Si notre identité de genre – dans votre cas votre féminité – est empreinte d’entraves et de blessures, la sexualité risque d’être un terrain douloureux, un piège dans lequel nous nous retrouvons coincé dans de vieux schémas. Par exemple, si l’on pense qu’une femme trop extravertie sexuellement est une femme de petite vertu, on risque de se retenir et de ne pas prendre de plaisir, voire d’être mal à l’aise avec la nudité.

Il s’agit alors de comprendre ce que signifie «être femme» pour vous et de saisir quels sont les obstacles qui vous empêchent de le vivre pleinement. Puis interrogez-vous sur les images qui vous ont été transmises. Etes-vous en accord avec celles-ci? Si non, comment vous en éloigner? Finalement, demandez quel genre de sexualité vous souhaiteriez vivre lorsque vous vous permettrez d’incarner cette femme que vous désirez être. Quand vous aurez élaboré une image la plus précise possible, définissez le premier petit pas pour atteindre cet objectif.

Notre expert

Cette semaine, envoyez vos questions à Nicolas Leuba, psychologue-psychothérapeute FSP, thérapeute de couple, spécialiste en sexologie SSS: nicolas.leuba@femina.ch

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview de Noël avec Juliane et Ellen

Vous entendez nos voix au début de chaque épisode, lorsque nous vous racontons ces petites anecdotes (véridiques) de notre quotidien. Ainsi, au moment de boucler la première saison de Tout va bien, on s'est dit qu'il était temps qu'on se présente pour de vrai, qu'on vous parle de nos goûts, de nos personnalités et de nos expériences. Pour vous remercier d'être de plus en plus nombreux à nous écouter chaque semaine!

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina