Femina Logo

La question

«Mon mari est accro à la pornographie sur internet. C’est comme s’il me trompait et je ne sais plus quoi faire pour sauver notre couple.» [Florence, 48 ans]

La réponse

Avec le développement du web, il est de plus en plus courant qu’hommes et femmes consultent des sites coquins. Si, dans la plupart des cas, ces comportements ne posent aucun problème, ils peuvent parfois engendrer des souffrances.

Dans un premier temps, il paraît important de reconnaître votre malaise: le fait que votre conjoint consomme trop d’images à caractère sexuel vous blesse et vous vous sentez trompée. Découvrir que son partenaire a une vie sexuelle de son côté froisse fréquemment. Qu’est-ce qui fait mal dans votre cas? Cette douleur, bien réelle, peut être traitée. Mieux appréhender ce qui vous touche profondément permettra de mieux savoir comment vous adapter.

Deuxièmement, il s’agit de bien comprendre l’attitude de votre époux. Que signifie accro au porno? Du point de vue médical, la dépendance répond à certains critères bien précis. Dans le cas de suspicion d’une pathologie, il est indiqué de consulter un spécialiste. Et il est évidemment préférable que le porteur du symptôme adhère à la démarche. Avez-vous parlé avec votre mari de cette situation? Si oui, est-il d’accord avec votre constat?


A lire aussi:
Certains hommes aiment un peu de hard en amour
J'ai toujours envie de faire l'amour
Ma femme a eu des relations avec d’autres hommes


Finalement, concentrons-nous sur les possibilités de dépasser cette crise. Un premier pas consiste à lui exprimer votre malaise, si la discussion est envisageable. Parler à votre compagnon permettra de savoir si lui aussi pâtit de cette conduite. Dans ce cas, une consultation avec un spécialiste en sexologie est indiquée. Si vous le pouvez, réfléchir à deux et codéfinir ce qui fait votre couple sur le plan intime facilite une meilleure compréhension de vos points communs et de vos différences. Dans le cas contraire, adressez vos questionnements à un thérapeute qui vous aidera à mieux appréhender ce qui est douloureux: sentiment d’être trompée, d’être déçue, de ne pas être suffisante, etc. Dans certains cas, une consultation conjugale pour aborder ce niveau relationnel est également une bonne piste.

Notre expert

Cette semaine, envoyez vos questions à Nicolas Leuba, psychologue-psychothérapeute FSP, thérapeute de couple, spécialiste en sexologie SSS: nicolas.leuba@femina.ch

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Dans vos écouteurs

E23: Comprendre notre microbiote intestinal pour mieux le soigner

S'il vous arrive de vous poser des questions sur votre digestion, cet épisode est fait pour vous. Le Professeur Gilbert Greub, Directeur de l'Institut de Microbiologie du CHUV, nous explique le fonctionnement du microbiote intestinal, corrige certaines de nos idées reçues et nous rassure sur de nombreux points. On en parle enfin, pour se sentir mieux (et éclairé) ensuite!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina