Femina Logo

Bien dans sa peau

Comment prendre soin de son microbiome cutané?

Bifidus, L-caséine, les probiotiques nous sont familiers grâce aux yaourts à boire et autres alicaments apparus il y a plus de 15 ans. Le terme alicament a disparu, trop controversé, mais les produits sont toujours là, preuve qu’ils sont appréciés. La recherche a avancé et on reconnaît désormais scientifiquement l’influence de la flore intestinale sur l’état de santé général. Depuis 5 ans environ, on s’y intéresse également en cosmétique, même si imaginer la présence de micro-organismes à la surface de la peau n’est pas très glamour!

«Il y a en effet tout un petit monde qui fourmille sur la peau et dont la diversité doit être préservée, explique Lisa Mammeri, responsable de la communication scientifique chez Valmont. Ces bactéries forment un véritable écosystème qui, comme dans la nature, doit sa survie à l’équilibre entre ses composants.»

Rougeurs, boutons, plaques sèches (dartres) et teint brouillé sont les manifestations d’un déséquilibre. L’utilisation d’un soin contenant des probiotiques aide la peau à lutter contre ces désagréments. Bien que cantonnées en surface, ces bactéries communiquent avec les cellules à l’intérieur de la peau et leur envoient un message, celui de renforcer la barrière protectrice.

Nettoyer sans agresser

On trouve des probiotiques dans les nettoyants, étape cruciale pour débarrasser la peau du sébum et des impuretés sans l’agresser, en préservant la flore. Chez Valmont, par exemple, avec sa gamme Purity sortie l’an dernier, et dans sa nouvelle gamme Primary pensée comme le premier geste pour préserver une belle peau. Clarins a reformulé et complété sa gamme de lotions et démaquillants en y intégrant un «microbiote complex» qui préserve la flore cutanée (disponible en septembre).

Chez La Roche-Posay, dont l’eau thermale est riche en micro-organismes, le microbiome est au cœur de la recherche depuis 15 ans, avec 19 études qui ont débouché sur 1200 brevets et 13 publications scientifiques. La marque bénéficie d’une solide expertise dans l’amélioration du confort des personnes souffrant d’acné, d’eczéma ou de psoriasis, comme le rappelle Claire Sancho, directrice marketing de la division Cosmétique Active de L’Oréal: «Notre produit star pour les peaux atopiques ou souffrant d’eczéma, le baume Lipikar AP + M, a été rénové en début d’année pour encore plus d’efficacité dans le rééquilibre du microbiome, qui permet d’espacer les crises et de limiter les rechutes. Le produit contient deux ingrédients phares: l’Aqua posae filiformis, dérivé d’une bactérie cultivée dans notre eau thermale, on parle alors de post-biotique, et le Microrésyl, qui limite l’adhésion des staphylocoques.» Autre exemple, Vichy, qui appartient au même groupe, a ajouté du bifidus à sa nouvelle crème solaire dédiée aux peaux grasses.

Qu’on se rassure, ces probiotiques ne sont pas vivants, cela demanderait des méthodes de conservation strictes comme pour les produits laitiers, au frais, etc. Ils sont endormis, ou fragmentés, et seule la membrane, censée garder toutes les propriétés, est utilisée. Quant aux prébiotiques, qui apparaissent également parfois dans la composition des produits, ce sont des sucres qui nourrissent les bonnes bactéries, celles qu’on veut privilégier.

1 / 7

1. La Crème de Santé, soin équilibrant, Absolution, 58 fr. les 50 ml. (simplybio.ch)

© DR
2 / 7

Cell Repair Night Oil, huile de nuit réparatrice, Aurelia Probiotics Skincare, env. 50 fr. les 30 ml.

© DR
3 / 7

Masque au yaourt Hydra-Biome, Korres, 49 fr. 90 les 100 ml.

© DR
4 / 7

Lipikar Baume AP + M, La Roche-Posay, env. 31 fr. les 400 ml.

© DR
5 / 7

Brume éclat Radiance Boost, Amly Botanical Alchemy, 65 fr. les 100 ml.

© DR
6 / 7

Life Plankton HA ampoules repulpantes, Biotherm, env. 66 fr. la cure (8 x 1,3 ml.)

© DR
7 / 7

Compléments alimentaires Within Probiotic + Prebiotic, RMS Beauty, env. 60 fr. les 60 capsules

© DR

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Valérie vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina