Femina Logo

green beauty

En cosmétiques, le CBD fait le bonheur de la peau

Anita Roddick a eu le nez fin en s’intéressant dès le début des années 90 au potentiel de l’huile de chanvre pour la peau. Le monde n’était cependant pas encore prêt et quand la fondatrice de The Body Shop lance sa gamme Hemp, en 1998, elle fait scandale. Décorée d’une feuille de cannabis comme les t-shirts ramenés d’Amsterdam, les produits sont saisis pour être contrôlés. La marque anglaise doit même retirer le mot chanvre de l’emballage aux Etats-Unis. Aujourd’hui, la plante a bien meilleure presse. Elle répond parfaitement aux nouvelles exigences de naturalité et les boutiques dédiées au cannabis légal, le CBD, ont poussé comme des champignons. La pionnière de la cosmétique sans cruauté et équitable, décédée en 2007, aurait sans doute savouré cette évolution des mœurs.

The Body Shop a poursuivi sur cette voie et lance cet automne trois soins visage, au CBD cette fois, dont les propriétés sont différentes. Riche en oméga 3 et 6, l’huile de chanvre, obtenue par pression des graines, a des vertus nourrissante et protectrice pour la peau. L’extrait de CBD, lui, est tiré d’une variété de Cannabis sativa cultivée pour n’avoir qu’un taux infime de THC, la substance psychotrope. Ce cannabidiol est utile contre de nombreuses pathologies (stress, insomnies, douleurs) et ses vertus médicinales sont encore à l’étude. En cosmétique, son usage est réglementé.

En Suisse, un taux de THC inférieur à 1% est toléré, alors que dans l’Union européenne, il est de 0%. Pour respecter la loi, le CBD naturel à usage cosmétique doit être extrait des feuilles et de la tige, mais pas des fleurs. C’est le choix qu’a fait The Body Shop. La composition de ses nouveaux soins intègre d’autres ingrédients bénéfiques comme le patchouli (aux propriétés cannabidiol-like) ou la glycérine de soja.

Beaucoup de marques ont opté pour une molécule biosynthétique. Les propriétés du cannabidiol naturel sont dès lors isolées et recréées en laboratoire pour plus de constance et de fiabilité. C’est le cas de Virisens, à Genève, qui lance cet automne une ligne premium au design épuré. «Notre choix s’est porté sur ce CBD biotech de grade pharmaceutique pour sa parfaite concentration et sa pureté qui permet un dosage précis de nos formules», détaille Théodora de Coster, directrice marketing et communication. Cette molécule hautement innovante a été associée à des cellules souches et à de l’acide hyaluronique micro-fragmenté pour créer notre CBD Complex breveté.» Les dix-huit références de la marque, pour le visage et le corps, seront vendues en Europe, en Amérique et en Asie dans un réseau très sélectif.

La marque Blossom a également opté pour un CBD synthétique. Cette entreprise basée à Pully s’est lancée il y a quatre ans dans les produits au CBD avec huiles, tisanes et cosmétiques. Sa fusion avec EMMAC, un groupe européen actif dans la recherche sur le cannabis médical, lui a fait profiter d’un département Recherche & Développement qui permet un suivi vertical, de la graine au produit. «Nos laboratoires ont constaté que cette molécule avait des propriétés intéressantes pour la peau, mais qu’elle était mal absorbée. Ils ont développé une technologie niosomique, encapsulant la molécule de CBD dans une sphère ultra-flexible et hydrophile. Cela permet au CBD présent dans nos cosmétiques d’atteindre les niveaux plus profonds de l’épiderme», explique Victor Mathys, son fondateur. Cinq produits composent la gamme, une crème de jour, une pour la nuit, pour le contour des yeux, pour le corps ainsi qu’un baume réparateur baptisé Rescue. D’autres produits sont en développement, comme une eau micellaire ou des patches pour le corps.

Qu’est-ce que le CBD?

Le CBD, pour cannabidiol, est un des quelque 115 cannabinoïdes contenus dans la plante Cannabis sativa. Identifié en 1940 et synthétisé en 1963, ses bienfaits pour la santé ont été découverts dans les années 80. «Le CBD a des propriétés anti-inflammatoire, anti-oxydante mais aussi anti-séborrhéique, ce qui en fait un actif utile contre l’acné, rappelle le Dr. Olivier Stahl, directeur R&D des laboratoires Virisens. Le corps l’assimile via des récepteurs présents partout, y compris dans la peau. C’est le système endocannabinoïde, dont la fonction est d’assurer un équilibre dans l’organisme.»

1 / 8

Huile visage réparatrice CBD, The Body Shop, 34 fr. 90 les 30 ml.

© Corinne Sporrer
2 / 8

Masque en tissu apaisant Chill Out, graines de chanvre et patchouli, Kneipp, 4 fr. 80

© Corinne Sporrer
3 / 8

Ma crème Do-CBD, soulage, apaise et régénère le corps, Akyado, env. 40 fr. les 100 ml.

© Corinne Sporrer
4 / 8

Multi-5 eye serum, Virisens, 99 fr. les 15 ml.

© Corinne Sporrer
5 / 8

Rescue, crème visage et corps, Blossom, 35 fr. les 100 ml. (smokefromthebong.ch)

© Corinne Sporrer
6 / 8

Patches de gel pour les yeux Chill Mode à l’huile de chanvre, Patchology, 18 fr. 90 les 5 paires

© Corinne Sporrer
7 / 8

Gel-crème régénérant et hydratant au chanvre bio, Garnier, env, 12 fr. les 50 ml.

© Corinne Sporrer
8 / 8

Soin des lèvres au chanvre Bare with me, NYX Professional Makeup 11 fr. 90

© Corinne Sporrer

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Valérie vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E47: Comment renouer avec nos passions

Dans vos écouteurs

E46: Comment renforcer notre système immunitare

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina