Femina Logo

On se calme!

Peau sensible: les bons réflexes à adopter

Une collègue en quête de crème pour sa peau sensible s’est vu rétorquer par la conseillère en beauté que la sensibilité cutanée était un concept marketing: tout le monde peut entrer dans cette catégorie! Ce n’est pas entièrement faux. Le fait est que, selon les études, presque 70% des femmes se plaignent à un moment ou à un autre de réactions excessives de leur épiderme. La faute à notre environnement (trop sec, trop chaud, trop pollué) et à nos mauvaises habitudes (pas assez de sommeil, nourriture trop raffinée, alcool, tabac). Boire du thé chaud en abondance m’a même été déconseillé par une spécialiste de la peau afin d’éviter les rougeurs diffuses et les petits vaisseaux éclatés dans la région péribuccale (émoji qui pleure).

La sensibilité peut donc passer pour un fourre-tout. Il y a les peaux fines et sèches, souvent rosées, qui évoquent une certaine fragilité. Il y a ensuite de réelles intolérances, des allergies, voire des maladies dermatologiques handicapantes, dont nous ne parlerons pas ici.

Changement de saison égale danger

Pour celles qui se reconnaissent dans la catégorie peau sensible, le moment le plus critique de l’année est l’arrivée du froid. Le premier réflexe à adopter est donc de bien se protéger avec une crème nourrissante sans trop d’actifs (adieu formules exfoliantes aux acides divers qui promettent du glow, ce n’est pas la saison!). L’idée est de renforcer la barrière hydrolipidique. Ce n’est pas une règle mais, souvent, sensibilité va de pair avec sécheresse. Les désormais incontournables huiles pour le visage, riches en acides gras et en antioxydants, sont parfaites pour traiter ce problème. Le beurre de karité est également plébiscité par les peaux fragiles.

On peut aussi adopter la cold cream, préparation concoctée au IIe siècle par le médecin grec Galien pour calmer irritations et démangeaisons, qui contient des huiles végétales (olive, amande), de la cire d’abeille et de l’eau florale. Si le mot cold évoque le froid, ici il fait plutôt référence à l’effet frais que procure cette recette sur une peau en crise. Selon la légende, les belles Romaines appliquaient ce produit, appelé aussi cérat de Galien, pour calmer le feu provoqué par le mercure contenu dans leur maquillage.

On reconnaît une peau sensible à sa tendance à surréagir en cas d’agression. Un soin inapproprié et c’est l’alerte rouge, l’invasion de petits boutons et de plaques. Chaque laboratoire recherche ainsi les meilleurs ingrédients anti-inflammatoires: miel chez Melvita, microalgue et bulbe de narcisse chez Aesop, fleurs d’amandier chez Kneipp ou encore lin des Alpes chez Dermafora. En pharmacie, on vous aiguillera vers les classiques de la dermocosmétique à base d’eau thermale aux vertus apaisantes prouvées. Le sujet ayant pris de l’ampleur, même les enseignes ciblant les millennials offrent des solutions pour calmer les épidermes énervés.

1 / 11

Hydratant pour visage en quête de répit, Aesop, 59 fr. les 60 ml.

© Corinne Sporrer
2 / 11

Gel apaisant aux plantes alpines suisses bio, Pharmalp, 12 fr. 90 les 40 ml.

© Corinne Sporrer
3 / 11

Crème pour le visage Fleurs d’amandier, Kneipp, 11 fr. 80 les 50 ml.

© Corinne Sporrer
4 / 11

Crème apaisante riche, Dermafora, 22 fr. 90 les 50 ml.

© Corinne Sporrer
5 / 11

Nectar de Miels, Melvita, 37 fr. les 40 ml.

© Corinne Sporrer
6 / 11

Flamenca, fluide de jour réconfortant, Douces Angevines, 46 fr. 50 les 15 ml.

© Corinne Sporrer
7 / 11

Huile oméga au cynorhodon pour le visage, Boscia, 47 fr. 90 les 28 ml.

© Corinne Sporrer
8 / 11

Double concentré neutralisant rougeurs installées Rosilogie, Lierac, 49 fr. 90 fr. les 30 ml.

© Corinne Sporrer
9 / 11

Masque de nuit velours aux fleurs de safran, Sisley, 128 fr. les 60 ml.

© Corinne Sporrer
10 / 11

Renewed Hope in a Jar, soin hydratant rafraîchissant & lissant, Philosophy, 60 fr. 60 ml.

© Corinne Sporrer
11 / 11

Cicapair, masque apaisant, Dr. Jart +, 7 fr. 90.

© Corinne Sporrer

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Valérie vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina