Femina Logo

home sweet home

Déco cosy: des conseils pour se sentir bien à la maison cet hiver

Maisons du Monde collection In the Woods 2019 2020

Nos trois experts sont unanimes: le salon doit refléter notre personnalité et qu’il doit être LA zone où l’on se sent vraiment chez soi. Une piste pour en faire un lieu très personnel? Choisir avec minutie son canapé, alias la pièce maîtresse.

© Maisons du monde

Choisir une déco relaxante

«Une déco qui apaise, c’est d’abord une déco qui nous ressemble et qui nous met en confiance» explique Marie Noulez, responsable de style chez La Redoute Intérieurs. «Certains se sentiront en sécurité entourés de beaucoup de bibelots, meubles et murs foncés alors que d’autres se sentiront plus détendus si les murs sont blancs avec peu de mobilier et beaucoup de lumière» poursuit l’experte. Même son de cloche pour Virginie Confino, décoratrice d’intérieur chez Gris Souris, «Il faut commencer par prendre conscience des lieux qui nous apaisent, puis de s'en inspirer.»

© H&M Home, automne-hiver 2019-2020

Côté couleurs, la Romande conseille de partir sur des tonalités neutres ou douces, mais rappelle: «Cela dépend surtout des goûts de chacun: une atmosphère relaxante ne sera pas vue de la même façon par tout le monde. Du rouge peut l'être aussi!» Pour Marie Noulez, toujours en matière de tons, une chose est sûre: «Il y a des couleurs qui apaisent plus que d’autres: le bleu en fait partie. Ça tombe bien, le bleu (et le vert cédalon) est très à la mode en peinture.»

Autrement, Thomas Pukljak, communication and interior design manager chez Ikea, rappelle que dans le but de réussir une déco apaisante, il est important de se poser les bonnes questions en sélectionnant les objets: car bien choisis, ces derniers promulgueront une réelle sensation de paix. Ainsi, par exemple, «si j’observe une plante ou un vase, je dois me demander quelle émotion je ressens.»

Autre astuce en matière d’intérieur relaxant? Optez pour des matériaux naturels (liège, bois, lin) et regroupez-les dans un coin d’une pièce: «Cela donnera une certaine force, et évitera la dispersion des objets dans la maison.»

© Zara Home, automne-hiver 2019-2020

Repenser la chambre

Pour Virginie Confino, il est primordial d’arrêter de considérer la chambre comme une partie de notre intérieur dans lequel on ne vit pas. Elle analyse: «La chambre à coucher est la pièce la plus délaissée. Sous prétexte qu’on y va seulement pour dormir, pas mal de ménages l’utilisent comme stockage (planche à repasser, bac à linge, cartons, etc.).» Aussi, dans la mesure du possible, la décoratrice conseille de trouver des rangements fermés pour toutes ces affaires-là, afin de garder dans la chambre uniquement des éléments décoratifs. Sa dernière recommandation: «Faire son lit le matin! Il est beaucoup plus agréable de rentrer le soir dans une chambre jolie et accueillante.»

© Ikea, catalogue 2020

De son côté, Marie Noulez invoque le Feng shui. Pour inviter le zen dans la chambre, «les codes de l’art chinois préconisent, par exemple, une tête de lit systématique afin d’apporter le support nécessaire au dormeur, mais aussi un lit haut sur pieds qui laisse passer les énergies.»

Envie de repeindre votre chambre? La Parisienne encourage les teintes les plus adaptées au coin dodo, comme le bleu (foncé, nuit ou de Prusse) qui booste l’endormissement. De plus, afin de passer de douces soirées, Marie Noulez conseille de penser aux lampes de chevet un peu tamisées, et un édredon (ou un couvre-lit moelleux) qui peut se retirer rapidement si on a trop chaud. «Dans une chambre zen, on ne met pas le chauffage!»

Mijoter un salon cosy

«Le salon est un espace très polyvalent où l’on passe beaucoup de temps» rappelle Thomas Pukljak. Ainsi, les textiles jouent un rôle majeur dans le confort de la pièce. Pour cela, l’expert suggère de combiner les teintes des tapis, rideaux et coussins à l’ensemble de la déco (objets et accessoires) pour obtenir un lieu apaisé, dit de «retraite».

Par ailleurs, les trois experts sont unanimes: le salon doit refléter notre personnalité et qu’il doit être LA zone où l’on se sent vraiment chez soi. Une piste pour en faire un lieu très personnel? Choisir avec minutie son canapé, alias la pièce maîtresse. Marie Noulez pousse à le prendre «le plus moelleux possible, assez profond, dans des matières douces: comme du velours, de laine bouclée synthétique par exemple.» Autre tuyau de la responsable de style, multiplier les coussins, de toutes tailles, mais aussi les plaids chauds en maille ou en polaire, afin de s’y lover.

© AMPM, collection automne-hiver 2019-2020

En outre, un salon nécessite une bonne dose de cosyness. «L’idée est de s’entourer de douceur, de moelleux et de confort, afin d’affronter la dureté de l’hiver», résume l’experte. De plus, les meubles en bois, type chêne, sont toujours d’actualité et apportent de la chaleur à la déco du salon. Son truc perso? Une belle bougie parfumée: «l’odeur du cèdre me rappelle les sous-bois».

D’autre part, en cette saison, «le coloris écureuil (brun foncé ou roux) est très présent: sur un mur, sur du velours pour un canapé ou encore en accessoire, il réchauffe une pièce» révèle Marie Noulez. Son dernier tip? «Ne pas oublier de mettre dans le salon un beau tapis en laine ou effet laine, de type berbère pour pouvoir marcher pieds nus, même l’hiver!» insiste-t-elle.

Pour obtenir une lumière cosy…

  • On mise sur des éclairages non-directs avec lampes ou veilleuses.
  • On ajoute un variateur aux interrupteurs si possible.
  • On multiplie les points lumineux.
  • On privilégie des ampoules «warm» (propageant une lumière chaude).
  • On pense aux suspensions, pas seulement pour la table à manger.
  • On garde un éclairage central afin de trouver ses affaires dans les placards.
  • On fond pour des matières naturelles (verre givré, rotin, raphia, corde) qui laissent passer la lumière tout en créant des jeux graphiques sur les murs.
  • On craque pour des éclairages «smart lights» (chez Ikea) qui peuvent être réglés (intensité, couleurs) directement via une application de smartphone.

Juliane vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.