Femina Logo

Coup de cœur

Avec «Land», Robin Wright réalise un «Into the Wild» féminin

Land robin wright into the wild feminin

«Land est un voyage calme mais magistral sur le désir complexe de solitude, alors qu’une femme se lance dans une quête de sens, au cœur du vaste et rude désert américain», ont détaillé les organisateurs du festival Sundance en janvier 2021.

© Focus Features

Qui n'a pas rêvé, en 2020, de tourner les talons et de s'évader dans l'immensité de la nature? Des airs des films Wild avec Reese Witherspoon, The Revenant avec Leonardo DiCaprio ou encore du culte Into the Wild… Au visionnage du poignant trailer de Land, on ne se sent pas perdu longtemps. Dans ce survival movie au féminin, l'actrice Robin Wright présente son premier film en tant que réalisatrice et incarne Edee, une femme en quête de sens qui se retire de la société suite à un événement tragique.

«Il m'est difficile d'être avec des gens, car ils veulent tous que j'aille mieux», évoque le personnage dans la bande-annonce.

Recluse dans les Rocheuses en Amérique du Nord, elle trouve refuge dans une nature aussi sublime que sauvage. Une rivière de flashbacks évoque les souvenirs d’événements traumatisants. On songe au pire. Après une nuit qui repousse ses limites, un chasseur local (Demián Bichir) la retrouve au bord de la mort. Elle va ensuite devoir apprendre à vivre, puis, on le devine, retrouver doucement le goût à la vie.

«Le désir complexe de solitude»

Les crédits au générique le révèlent: les fans de Claire Underwood se souviennent que la comédienne avait déjà testé ses talents de réalisatrice dans une dizaine d'épisodes de House of Cards. D’ailleurs, lors de la première de Land au festival du film de Sundance, en janvier 2021, Robin Wright déclarait humblement au sujet de cette expérience: «Quel cadeau c’était…, car sans elle je n’aurais jamais eu la confiance nécessaire pour passer à autre chose et faire un long-métrage, c’est sûr.»

De leur côté, sous le charme de cet Into the Wild féminin, les organisateurs du festival déclaraient, dans un communiqué: «Robin Wright se démarque par sa performance en tant qu'Edee, une femme perdue dans le chagrin, tandis que la présence discrète et charmante de Demián Bichir dépeint un compagnon inattendu et réfléchi qui remet en question les choix brusques d'Edee.

Land est un voyage calme mais magistral sur le désir complexe de solitude, alors qu’une femme se lance dans une quête de sens, au cœur du vaste et rude désert américain.»

La splendide quinqua est également à l'affiche de Wonder Woman 1984, dans le rôle d’Antiope, film qui devrait être programmé définitivement dès la réouverture des cinémas. Vivement que les portes rouvrent, c'est tout ce qu'on dit…

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Juliane vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E58: Une discussion sur le désir sexuel

Dans vos écouteurs

E57: Comment travailler sa force et son endurance, via le sport

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné