Femina Logo

Interview

Kate Winslet: «Les voix des femmes sont plus fortes et plus fières que jamais»

Kate winslet interview actrice serie

«Les voix des femmes sont plus fortes et plus fières que jamais mais, surtout, nous sommes entendues d’une manière très différente – et c’est très excitant. J’ai l’impression qu’il y a un sentiment collectif incroyable parmi les femmes du monde du cinéma.» - Kate Winslet

© Longines

Le dernier épisode de la série Mare of Easttown s’est terminé le 31 mai 2021 sur la chaîne HBO, mais est encore à suivre sur la RTS. L’actrice anglaise Kate Winslet y joue le personnage principal. Dure, déterminée, elle jongle avec une enquête sur un meurtre et sa famille, tente de colmater ses blessures. Kate Winslet, de son côté, semble démarrer une nouvelle vie d’actrice, comme si son talent grandissait de jour en jour. Et comme elle nous manque déjà en Mare, on peut la retrouver sur grand écran dans Ammonite, un film dans lequel elle incarne une paléontologue qui s’embrase pour une jeune épousée. Kate Winslet répond à quelques questions.

FEMINA Le personnage de Mare est une femme très forte qui jongle avec sa famille, ses drames et son travail. Que pensez-vous d’elle? Auriez-vous pu être son amie?
Kate Winslet
J’adore Mare. Il s’agit d’une des rares fois où j’ai ressenti une véritable connexion d’âme avec un personnage. Elle est désordonnée, imparfaite, il y a quelque chose d’elle dans beaucoup d’entre nous. En particulier si vous êtes une mère. Cette capacité quotidienne à continuer à avancer quoi qu’il arrive et à faire face aux difficultés de la vie quotidienne qui frappent à votre porte. Oui, j’aurais absolument pu être amie avec elle. On se serait entendues comme larronnes en foire!

Vous êtes également la productrice de cette magnifique série. Quel rôle le fait d’être productrice joue-t-il dans le développement du personnage?
Mon rôle de productrice exécutive a été extrêmement utile pour collaborer avec les autres créateurs de la série. J’ai donc été fortement impliquée dans les changements de scénario et les intrigues sur lesquelles on travaillait constamment. De plus, j’ai pu maintenir un lien avec les actrices et les acteurs d’une manière beaucoup plus satisfaisante et bénéfique. C’était un énorme casting. Je ne suis pas présente dans toutes les scènes, mais j’ai pu aider à intégrer les acteurs dans l’univers d’Easttown parce que je sentais, plus que jamais auparavant, que c’était mon travail de chef d’équipe. Et puis, tout ce qui a précédé le tournage a fait une grande différence pour moi dans la manière d’entrer dans le personnage de Mare.

De plus en plus de femmes dans l’industrie du cinéma et de la télévision ne jouent pas seulement le rôle d’actrice mais aussi celui de productrice. Est-ce une façon d’avoir une influence positive sur les films et les séries télévisées? Est-ce aussi une façon de montrer l’importance des femmes dans ce secteur?
Nous vivons une période de changements sismiques à l’échelle mondiale. Une grande partie est due au fait que nous voyons davantage de femmes à des postes de pouvoir qui, il y a dix ans, auraient été entièrement occupés et dominés par des hommes.

Les voix des femmes sont plus fortes et plus fières que jamais mais, surtout, nous sommes entendues d’une manière très différente – et c’est très excitant. J’ai l’impression qu’il y a un sentiment collectif incroyable parmi les femmes du monde du cinéma. On se serre les coudes, on s’écoute les unes les autres, on s’offre un soutien, une solidarité pour partager des idées et créer le changement. On sait être impitoyables, aussi.

Je remarque que les femmes créent des espaces dans lesquels les acteurs et les équipes peuvent exceller dans leur domaine. Pour moi, c’est ça qui constitue le plus grand privilège d’être une productrice.

Dans Mare of Easttown, Mare est à visage découvert, elle n’a pas le temps de prendre soin de son apparence, ne se soucie pas des vêtements ou du maquillage, ne mange pas sainement et boit beaucoup. Est-ce une façon pour elle d’assumer sa liberté ou au contraire de montrer qu’elle se soucie tellement des autres qu’elle n’a pas le temps de penser à elle?
En vieillissant, j’ai appris à m’accepter telle que je suis en train de devenir, à accepter que mon visage et mon corps changent, aussi. Je suis particulièrement attirée par les rôles de femmes qui ont vécu une existence vraiment pleine, imparfaite et réelle. Une vie durement gagnée, mais qui reste parfois difficile. Et c’est ce qu’est la vie pour tant de gens. L’éventail des émotions exigées d’un acteur est donc très large. Et ça me fascine.

Mare décide de son destin et expose ses vulnérabilités. Ces personnages sont-ils ceux que vous aimez le plus jouer?
Mare of Easttown est une série sur la famille. Elle parle des mères et de la façon dont l’amour qu’elles portent à leurs enfants et petits-enfants peut les conduire à adopter des attitudes désespérément irrationnelles lorsqu’elles craignent que leur enfant soit en danger ou se sente menacé. Pour moi, c’est de ça qu’il s’agit dans cette série. Elle traite aussi du deuil, du pardon et de l’acceptation, autant de sujets qu’il est généralement difficile d’affronter et encore plus difficile de surmonter.

Remerciements à Longines, dont Kate Winslet est une des ambassadrices depuis 2010.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E62: Comment apprendre la pleine conscience aux enfants

Dans vos écouteurs

E61: Ce que nos tocs et petits réflexes peuvent dire de nous

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné