Femina Logo

lecture

Polars: sept nouveautés à dévorer cet automne

Polars sept nouveautes a devorer cet automne 3

Vous aimez les polars et thrillers? Réjouissez-vous - la récolte de ce début d'automne 2021 est abondante. Petite, toute petite, sélection de quelques romans à déguster toutes affaires cessantes…

© Getty Images

Le plus brûlant

Dans l’étang de feu et de soufre, de Marie-Christine Horn (Ed. BSN Press)

Marcel Tinguely a-t-il été victime d’un accident, d’un phénomène de combustion spontanée ou s’est-il fait trucider d’une manière particulièrement vicieuse? Mais s’il a été assassiné, qui pouvait donc lui en vouloir au point de le réduire en cendres? Sur fond de secrets de famille, de pressions sociales, d’amours contrariées et de relations parents-enfants un tantissoit complexes, le charmant inspecteur Charles Rouzier va découvrir que la campagne fribourgeoise n’est peut-être pas aussi sereine et douce qu’il y paraît. Et que sous la braise couvent des questions brûlantes… Avec une plume toujours aussi aiguisée, sombrissime, engagée et caustique, la Fribourgeoise Marie-Christine Horn, à qui l’on doit les remarquables La piqûre, Tout ce qui est rouge ou encore Le cri du lièvre, signe avec Dans l’étang de feu et de soufre un petit bijou de noirceur. Un vrai coup de cœur!

Le plus intense

Celle qui brûle, de Paula Hawkins (Ed. Sonatine)

Après son best-seller La Fille du train, qui a conquis des millions de lecteurs à travers le monde, la Britannique Paula Hawkins revient avec un nouveau thriller psychologique particulièrement flamboyant: Celle qui brûle. Sans rien dévoiler de l’intrigue, tordue à souhait, disons juste qu’il y a certaines femmes qu’il vaut mieux éviter de mettre en colère si on ne veut pas que leur besoin de justice et de réparation vous explose un jour à la figure. Intense, évidemment féministe entre les lignes et, surtout, très très efficace!

Le plus tristement juste

Les promises, de Jean-Christophe Grangé (Ed. Albin Michel)

Plonger dans un roman de Jean-Christophe Grangé, c’est la certitude d’une immersion exploratoire et frissonnante dans les pires noirceurs de l’âme humaine. C’est dire qu’on n’est pas exactement surpris par l’atmosphère angoissante des Promises. Cela étant posé, il faut tout de même préciser que l’auteur s’essaye là à son premier thriller historique (essai magnifiquement réussi!) puisque l’action se déroule dans le Berlin des années 30.

Le nazisme est en pleine ascension, la haine est en marche, bref, les temps ne sont franchement pas légers. Pas même dans les hautes sphères du troisième Reich où, comme par un effet miroir de la terreur nazie qui monte, sévit un tueur en série qui assassine et mutile atrocement des «grandes dames»... Haletant, totalement effrayant de justesse et magnifiquement mené.

Le plus glaçant, Jo Nesbø

Leur domaine, de Jo Nesbø (Ed. Gallimard)

Trentenaire pas franchement jouasse, passionné d’oiseaux et de vieilles bagnoles à retaper, Roy Opgard dirige sans trop s’en faire la petite station-service de son coin de forêt norvégienne. Mais voilà que son frère Carl revient, après des années passées aux Etats-Unis. Dans ses bagages: une architecte magnifique et le projet de construire un hôtel-spa de luxe sur les terres familiales, héritées de leurs parents décédés lorsqu’ils étaient adolescents. On s’en doute, rien ne se passe comme prévu: la mort frappe, de douloureux secrets refont surface, des cicatrices se ravivent… Un portrait de famille glaçant et noir à souhait - du grand Nesbø!

Le plus puissant

Le serment, de Arttu Tuominen (Ed. La Martinière)

Né en Finlande en 1981, Arttu Tuominen est ingénieur environnemental. Et écrivain de talent - ce dont témoigne Le serment, qui lui a valu le Grand Prix du meilleur polar finlandais 2020 et le place comme finaliste du Prix Clé de verre 2021 - récompense prestigieuse qui couronne le polar scandinave de l’année. L’intrigue? Pendant une soirée arrosée, un homme en poignarde un autre. A priori, l’affaire semble simple. Et devrait donc être rapidement pliée. Mais c’est sans compter le commissaire Jari Paloviita, qui connaît depuis l’enfance aussi bien la victime que le coupable… Ce roman prenant, qui interroge notamment sur la valeur d’une promesse, se déroule en mode voyage entre passé et présent dans un décor de Finlande sublime, forcément sublime. Fort et puissant.

Le plus international

Le cadavre du 25, de Laurence Burger (Ed. Slatkine)

Crimes, magouilles financières, blanchiment, escort-girls, dopage et trafics en tous genres entre Monaco, Genève et Miami - avec sauts de puce à Londres, Moscou ou Saint-Luc… Le moins qu’on puisse dire, c’est que pour son premier essai «polaristique», l’avocate genevoise Laurence Burger ne fait pas dans la dentelle. Et ce même si on a la troublante impression qu’elle n’a finalement fait que broder (avec talent!) autour de la réalité… Quoi qu’il en soit, le résultat est là: Le cadavre du 25 tient toutes ses promesses et remplit donc à merveille ses fonctions de thriller: évasion, frissons, catharsis et envie de tourner les pages vite, vite, vite!

Le plus délirant

Le serpent majuscule, de Pierre Lemaitre, (Ed. Albin Michel)

Après Miroir de nos peines en 2020, ultime volet de la trilogie Les enfants du désastre qu’il avait initiée en 2013 avec l'inoubliable et «goncourtisé» Au revoir là-haut, Pierre Lemaitre vient de publier Le serpent majuscule. Soyons honnête: cette merveille est sortie cet été 2021, mais au cas où vous l’auriez manqué… Fable espiègle et inspirée écrite dans les années 1980, abandonnée, puis enfin éditée, ce polar délicieusement immoral et hilarant (quand on goûte l’humour noir!) met en scène une mamie flingueuse qui se livre à un véritable jeu de massacre. Pourquoi? Comment? Ah ah… il va falloir le lire pour le croire!

Et dans les nouveautés à paraître

Sans passer par la case départ, de Camilla Läckberg (Ed. Actes Sud), sortie le 6 octobre 2021

L'homme-miroir, de Lars Kepler (Ed. Actes Sud), sortie le 6 octobre 2021

Gagner n'est pas jouer, de Harlan Coben (Ed. Belfond), sortie le 7 octobre 2021

Code 612 - Qui a tué le Petit Prince?, de Michel Bussi (Ed. Presses de la Cité), sortie le 14 octobre 2021

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Saskia vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E63: Comment mieux vivre la ménopause

Dans vos écouteurs

E62: Comment apprendre la pleine conscience aux enfants

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné