Femina Logo

voyage

Plage: les voyageurs n'ont rien contre la nudité mais craignent requins et voleurs

Les vacanciers craignent les voleurs à la plage.
© DR

La nudité ne semble pas déranger les vacanciers, du moins les Européens. D'après cette enquête, pour la troisième année consécutive, les Allemands sont les plus friands des bains de soleil nus comme un ver. Ils sont talonnés de près par les Autrichiens. 28% des deux nationalités ont d'ailleurs avoué avoir déjà tenté l'expérience une fois dans leur vie.

Le topless, une pratique européenne?

Le topless, de son côté, serait davantage une habitude européenne. Les Autrichiennes (49%), les Espagnoles (42%) ainsi que les Allemandes (39%) n'hésitent pas à enlever le haut pour un bronzage parfait. Au total, toutes nationalités confondues, 20% des femmes ont déjà pratiqué le topless.

Spécificité culturelle probablement, les moins à l'aise avec la pratique sont d'origine asiatique. Seules 2% des Japonaises, 3% des Sud-coréennes et 4% des Thaïlandaises ont déjà osé les seins nus à la plage. Et c'est toujours du côté de l'Asie que l'on retrouve les moins à l'aise avec le topless. Les Hongkongais ne sont que 29% à approuver la pratique, tous comme les Indiens (29%) et les Malaisiens (34%).

Du sable contre son salaire

Les vacances à la plage serait d'ailleurs sacrées pour nombre de personnes interrogées, qui seraient prêtes à perdre un peu de leur salaire pour s'offrir ne serait-ce qu'une semaine à la mer l'été. 25% des personnes interrogées pourraient renoncer à une semaine de paie et 29% seraient prêtes à travailler tous les week-ends pendant un mois pour mettre de côté et s'offrir un séjour à la mer.

Côté activités, rien de mieux que le farniente. 80% choisissent une destination balnéaire calme à une autre plus festive. Les promenades (70%), la baignade (65%), la bronzette et la lecture (53% ex aequo) figurent parmi les passe-temps favoris des sondés.

Pour ce qui est de ce que craignent le plus les partants, les voleurs arrivent en tête. 68% ont peur qu'on leur vole leur portefeuille ou leurs objets de valeurs sur la plage. 44% tremblent aussi à l'idée d'être confrontés à un requin. Les Brésiliens (84%), les Hongkongais (70%) et les Malaisiens (70%) sont les plus craintifs. Pourtant, parmi les plus effrayés, 35% n'hésiteraient pas à se mettre à l'eau malgré les risques.

L'Expedia Flip Flop Report 2014 a été réalisé par l'institut Northstar auprès de 11 165 adultes âgés de 18 ans et plus, dans 24 pays à travers la planète.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Dans vos écouteurs

E23: Comprendre notre microbiote intestinal pour mieux le soigner

S'il vous arrive de vous poser des questions sur votre digestion, cet épisode est fait pour vous. Le Professeur Gilbert Greub, Directeur de l'Institut de Microbiologie du CHUV, nous explique le fonctionnement du microbiote intestinal, corrige certaines de nos idées reçues et nous rassure sur de nombreux points. On en parle enfin, pour se sentir mieux (et éclairé) ensuite!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina